Suzuki Algérie Manufacturing Company, joint-venture entre le Groupe Tahkout et le constructeur Suzuki, participe au salon Autowest mais toujours sans ouverture des commandes

 En attente du feu vert des autorités pour entamer son activité et proposer son offre sur le marché automobile local, Suzuki Algeria Automobile Factory affiche la gamme de la marque japonaise dont les deux modèles qui seront proposés aux  algériens, Alto et Baleno, dès l’obtention de la franchise TVA auprès des autorités concernées.

Pour rappel, l’usine Suzuki de Saida devrait assembler 15.000 unités au cours de sa première année d’activité avant de voir sa capacité atteindre les 100.000 véhicules/an et ce au bout de la 5ème année. Et si la Alto et la Baleno sont les deux premiers modèles qui sortiront de cette usine, les responsables annoncent pour un second temps les Suzuki Ertiga, Ciaz et Vitara.

L’usine Suzuki Algeria Automobile Factory devrait également profiter des différents projets en cours du Groupe Tahkout dans la production de composants automobiles allant de sièges aux pots d’échappements, en passant par les faisceaux électriques et les pièces en plastiques comme les coques de rétroviseurs, pare-chocs, contre-portes, isolation et diverses pièces aussi bien pour l’intérieur que pour l’extérieur du véhicule. Par ailleurs, le Groupe Tahkout s’était également engagé à produire dans le futur les moteurs et les boîtes de vitesses destinés aux modèles issus de cette usine.