Le Mazda MX-30, premier véhicule électrique de série de Mazda, a été officiellement dévoilé aujourd’hui au Salon de Tokyo.

Le premier véhicule électrique de série signé Mazda est une réalité avec la présentation du MX-30, un crossover coupé qui se caractérise, dans le style de la RX-8, par ses portes antagonistes, proposition unique dans le segment, facilitant l’accès aux places avant et arrière. Le style général n’est pas étranger puisque très proche de celui du crossover compact Mazda CX-30 mais avec quelques différences comme cette calandre hausse et des feux plus fin. La partie arrière est marquée par un large montant “C” et des feux tridimensionnels auréolés par du chrome aux extrémités. Des touches de plastiques viennent offrir un aspect plus champêtre à ce premier modèle 100 électrique de Mazda.

L’habitacle reprend le langage des derniers modèles de la marque mais avec une planche de bord qui parait plus horizontale et doté d’un console centrale flottante logeant un sélecteur rotatif, permettant d’interagir avec l’écran couleur, et un levier de vitesse à commande électronique. Se voulant écoresponsable, la MX-30 fait appel à des matériaux écoresponsables et remplacé la plupart du cuir véritable par une alternative effet cuir, de même que l’utilisation du liège d’origine écologique pour la console centrale flottante qui intègre un espace de rangement.

Mazda ne donne aucun détail sur sa batterie si ce n’est son autonomie de 200km, mais certaines sources, ayant déjà testé le modèle, annonce une puissance de 144ch et 263 Nm de couple. Enfin, Mazda annonce que son système G-Vectoring Control (GVC) a été optimisé et exploite désormais les avantages du moteur électrique (electric G-Vectoring Control Plus).