Ferrari dévoile les premières photos officielles de la Ferrari F8 Tributo, la nouvelle sportive à moteur central arrière, qui représente la plus haute expression des classiques berlinetta deux places du Cheval Cabré.

Le nom est un hommage à la conception sans compromis du modèle ainsi qu’au moteur qui l’équipe. Avec ses 720 chevaux et une puissance spécifique record de 185 ch/l, ce moteur V8 3902 cc, été élu 3 années de suite « Meilleur moteur de l’année » en 2016, 2017, 2018, est le plus performant de l’histoire pour une Ferrari non définie comme série spéciale, et s’impose comme une référence non seulement pour les moteurs turbo, mais aussi pour les groupes motopropulseurs au sens absolu.

La nouvelle voiture remplace la 488 GTB, avec des améliorations à tous les niveaux, offrant à la fois un meilleur contrôle durant la conduite aux limites et un plus haut niveau de confort à bord. La Ferrari F8 Tributo développe 50 cv de plus que le modèle précédent, elle est plus légère et bénéficie d’une augmentation de l’efficacité aérodynamique (+10%) ainsi que de la nouvelle version du Side Slip Angle Control, désormais dans la version 6.1. Alors que la Ferrari F8 Tributo offre le plus haut niveau de performance de toutes les voitures de la gamme actuelle, celle-ci se veut très accessible.

La Ferrari F8 Tributo  délivre ses 720 chevaux sans le moindre turbo lag et produit une sonorité unique. La puissance instantanée est couplée à une maniabilité exceptionnelle grâce à des solutions dynamique avancées du véhicule. Parmi elles, la nouvelle version du « Ferrari Dynamic Enhancer » (FDE+) qui peut désormais être activé pour la première fois en position RACE sur le manettino. Cette solution permet de rendre plus accessible et contrôlable la performance à la limite pour un nombre toujours plus élevé de pilotes.

En outre, les interventions d’allègement ont permis de réduire de 40 kg le poids à sec par rapport à la 488 GTB, amplifiant encore les émotions de conduite sans pénaliser le confort intérieur. L’exploitation de la puissance du moteur extraordinaire est également rendue possible par l’intégration sur la carrosserie de solutions aérodynamiques avancées.

Le package aérodynamique de la Ferrari F8 Tributo est issue directement de l’expérience acquise en compétition et adopte différentes solutions de la 488 destinées à la gestion thermique du moteur, telles que les radiateurs avant inclinés vers l’arrière, et les prises d’admission dynamiques du moteur déplacées du flanc à la partie latérale du spoiler. Conçue par le Centre de Style Ferrari, la Ferrari F8 Tributo représente le pont vers un nouveau langage de design, toujours fortement orienté vers la sportivité et servant aux performances aérodynamiques.

L’avant est fortement caractérisé par l’intégration du S-Duct. Il s’agit d’une solution déjà adoptée sur la 488 Pista, mais qui a été revisitée pour correspondre aux modifications importantes effectuée dans cette partie de la voiture. Le S-Duct seul contribue désormais à une augmentation impressionnante de 15 % de la charge aérodynamique globale par rapport à la 488 GTB.

L’adoption de nouveaux feux avant à LED horizontaux plus compacts a permis aux techniciens en aérodynamique de créer de nouvelles prises d’air de refroidissement des freins, en combinaison avec les prises situées à l’extérieur du pare-chocs, afin d’améliorer le flux de l’air dans le passage de roue, évitant ainsi une augmentation de la taille du système de freinage qui aurait été nécessaire en raison des performances accrues du véhicule en termes de vitesse.

La nouvelle lunette arrière modelée en Lexan enrichit le compartiment moteur en revisitant sous une lueur plus moderne l’élément de design le plus distinctif du V8 Ferrari le plus célèbre: la F40. Les fentes permettent d’extraire l’air chaud du capot moteur sans affecter l’efficacité du spoiler ventilé, précédemment amélioré pour augmenter la charge générée à l’arrière de la voiture.

Le spoiler enveloppe les feux arrière, abaissant sur le plan optique le centre de gravité de la voiture et permettant également un retour au double phare classique encastré dans le logement de la même couleur que la carrosserie. Tous ces détails reprennent la conception des premières berlinettes 8 cylindres comme notamment la 308 GTB de 1975, l’ancêtre de la dynastie.

L’intérieur de la voiture conserve le thème classique du « cockpit », caractéristique des berlinettes 8 cylindres à moteur central arrière, mais bénéficie d’une mise à jour stylistique dans chaque composant du tableau de bord, des panneaux de portes et du tunnel.

La nouvelle génération d’IHM (interface de commande homme-machine), avec ses nouveautés telles que les diffuseurs ronds, le volant et les commandes et, l’écran tactile passager de 7 pouces, améliore considérablement la satisfaction du conducteur et du passager.