Modèle proche de la série, le nouveau modèle de compétition Porsche 911 GT2 RS Clubsport a été présentée en première mondiale à l’occasion du salon de l’automobile de Los Angeles.

La version de course du modèle homologué pour la route, la 911 GT2 RS*, développe 700 ch  et sera produite à 200 exemplaires. Ce modèle de compétition est conçu pour participer aux événements sportifs de la marque, à des essais privés sur circuit ou des événements de sport automobile.

La technologie de ce modèle de course développé à Weissach est issue de la 911 GT2 RS, comme c’est le cas également pour la 935 présentée il y a deux mois environ. Ces deux modèles de course sont équipés du même moteur que celui du modèle de série dont ils sont issus : un moteur biturbo 6 cylindres à plat de 3,8 litres de cylindrée. Une boîte de vitesse à double embrayage 7 rapports PDK, à suspension rigide, permet de transmettre la force motrice aux roues arrière de 310 mm de large. Comme sur toutes les déclinaisons de course de la 911, le pilote peut changer de vitesse via des palettes au volant.

À l’avant, les étriers monobloc 6 pistons en aluminium, associés aux disques de frein rainurés et autoventilés de 390 mm de diamètre, assurent des performances de freinage exceptionnelles. À l’arrière, le freinage est assuré par des étriers à 4 pistons et des disques de 380 mm.

Tout comme la 911 GT2 RS, homologuée pour la route, la version Clubsport, qui affiche 1 390 kg sur la balance, est équipée du système de régulation de la stabilité PSM (Porsche Stability Management), associé au système de contrôle de motricité (Traction Control) et au dispositif d’antiblocage (ABS). Pour régler individuellement les systèmes d’aide à la conduite ou pour les désactiver complètement en fonction de la situation de conduite, il suffit d’actionner le bouton Map sur la console centrale (nommé ainsi en référence à la cartographie moteur).

Le volant en carbone et l’afficheur couleur à bord de la 911 GT2 RS Clubsport sont issus directement de la Porsche 911 GT3 R, année-modèle 2019. Un arceau-cage de sécurité, un baquet de compétition et un harnais de sécurité 6 points assurent la sécurité du pilote. La voiture est équipée d’une climatisation.