Lexus annonce l’introduction des rétroviseurs digitaux en Europe à commencer par la berline premium Hybride ES 300h à l’occasion du prochain Salon de Genève.

Déjà disponible au Japon depuis 2018 où la Lexus ES 300h fut la première voiture de grande série au monde à en bénéficier, ce dispositif remplace les rétroviseurs traditionnels à l’extérieur de la voiture par des caméras haute définition. Celles-ci transmettent les images à des écrans positionnés dans l’habitacle sur les montants du pare-brise. Cette configuration permet au conducteur de bénéficier d’une rétrovision augmentée, d’éviter les angles morts et d’améliorer sa vision lors des manœuvres.

Pour ne pas perturber les habitudes de conduite de ses clients, Lexus a positionné les écrans qui retransmettent les images des caméras extérieures dans le même axe visuel que les rétroviseurs classiques. Les deux écrans de 5 pouces sont ainsi fixés à la base des montants du pare-brise. Le conducteur peut donc les consulter de façon intuitive et avec très peu de mouvements de la tête.

Les ingénieurs de Lexus ont souhaité que les clients puissent régler de façon naturelle ces rétroviseurs high-tech. Leurs commandes sont donc similaires à celles des rétroviseurs traditionnels et situées au même endroit. Elles permettent notamment de régler l’orientation des images sur les écrans, leur luminosité ou, une exclusivité Lexus, de rétracter les caméras pour les protéger en stationnement.

Elégantes et fines, les caméras extérieures viennent enrichir le design sophistiqué de la Lexus ES 300h. Par ailleurs, leur taille inférieure à celle des miroirs traditionnels bénéficie à l’aérodynamique (amélioration de la pénétration dans l’air, réduction des bruits parasites) et à l’amélioration du champ de vision du conducteur dans les virages et les manœuvres. Les caméras sont équipées d’un système de dégivrage et positionnées de façon à réduire leur exposition à la poussière et à la pluie. Si nécessaire, le conducteur peut en outre activer un système de désembuage. Les caméras sont dotées de capteurs anti-éblouissement qui atténuent automatiquement la luminosité des phares des voitures précédées pour permettre au conducteur de conserver une vision optimale de son environnement la nuit

La fin des angles morts

L’un des principaux atouts des rétroviseurs extérieurs digitaux est d’éliminer les angles morts générés par les rétroviseurs traditionnels, véritables pièges pour le conducteur. A cet effet, dès que celui-ci utilise son clignotant ou passe la marche arrière, les écrans affichent automatiquement une vue étendue de la partie latérale et arrière de la voiture. Une icône sur l’écran signale ce changement d’angle de vue. Dès que la manœuvre est terminée, l’écran reprend sa configuration normale. Ce changement de cadrage peut aussi être activé ou désactivé manuellement à tout moment par le conducteur.

Des repères virtuels pour assister le conducteur

Les écrans de contrôle des rétroviseurs extérieurs digitaux offrent également une précieuse assistance à la conduite sous forme de lignes repères qui aident le conducteur à positionner le véhicule dans certaines situations.

Lors du stationnement, pour aider à positionner idéalement le véhicule, ces lignes virtuelles marquent des repères compris entre 20 et 50 cm du bouclier arrière, et 50 cm sur les côtés de l’ES.

En conduite sur route et autoroute, ces repères virtuels aident le conducteur à apprécier la bonne distance de sécurité avec le véhicule qui le précède en plaçant, selon la vitesse pratiquée, des lignes à 5, 10, 15 ou 30 mètres devant la voiture.