Le nouveau Land Rover Defender commence sa première expédition par voie terrestre dans la vallée isolée des châteaux, à la frontière entre le Kazakhstan et la Chine, début d’une aventure qui le mènera à Francfort.

La route à parcourir pour le 4×4 le plus performant et le plus durable de Land Rover a commencé dans l’un des endroits les plus enclavés au monde, parmi les imposants canyons de la Vallée des Châteaux, situés à 300 m d’altitude, dans le lointain Canyon de Charyn, au Kazakhstan en attendant de rejoindre Francfort pour la Première Mondiale, en direct le 10 septembre 2019

Le nouveau Land Rover Defender se déclinera en trois modèles de tailles différentes, le 90 de 4,33 mètres, le 110 de 4,76 mètres et le 130 de 5,10 mètres et embarquera des motorisations quatre-cylindres de 200 et 240ch et six-cylindres 300ch en diesel, et de moteur quatre-cylindres de300ch et six-cylindres de 400ch en essence, alors qu’une motorisation hybride rechargeable basée sur un quatre-cylindres et délivrant une puissance de plus de 400ch renforcera dans un second temps l’offre.

Lorsque le nouveau Defender sera dévoilé au public, il aura ainsi effectué plus de 45 000 tests individuels dans certains des environnements les plus inhospitaliers de la planète. Les ingénieurs de Land Rover ont voulu confronter la flotte de véhicules d’essais aux conditions les plus extrêmes, de plus 50°C dans les déserts, à -40°C en Arctique, en passant par les hauteurs des Rocheuses du Colorado.