La première mondiale de la nouvelle Golf GTI s’accompagne également du lancement des nouvelles Golf GTD et GTE

Trois Golf, trois caractères, trois systèmes de propulsion efficaces et propres, mais un seul design et une seule philosophie d’équipement. Ainsi et après avoir abordé la Golf 8 GTI dans un premier article, il est temps de se pencher sur les deux autres offres sportives, la sportive endurante GTD et l’hybride rechargeable hautes performances GTE

Comme sur la GTI, les projecteurs à LED de série sont abaissés et forment une barre transversale prononcée avec la grille de calandre. Plus haut, au bout du capot moteur, s’étend un liseré bleu pour la GTE et argent sur la GTD. Elles sont toutes munies de l’insigne typique tel que la grille de calandre rouge de la première Golf GTI. Lorsque les feux de jour s’allument, au choix de manière automatique quand le conducteur s’approche de la voiture avec la clé, une bande à LED dans les projecteurs accompagne la ligne rouge, bleue ou argent. Pour la première fois, la grille de calandre est également illuminée de série, sous forme de prolongement de la bande à LED. Marquante et inimitable : la grande grille d’entrée d’air inférieure non divisée dans un motif alvéolé typique pour ces modèles ; encadrée à l’extérieur par une application noire, réalisée sous forme d’ailes prononcées sur les côtés. De profil la GTD suit la GTI et porte un signet assorti des trois lettres en question sur les ailes avant latérales, détail dont se passe la GTE. Sur la partie arrière, la Golf GTD est munie d’une double sortie à gauche et aucune sortie d’échappement n’est visible sur la GTE, et comme la sur la GTI, les monogrammes GTE et GTD sont désormais agencés au centre sous l’emblème VW plutôt que du côté du conducteur, comme ce fut le cas jusqu’à présent.

Habitacle moderne et clin d’œil au passé

Bien que Volkswagen numérise et connecte la Golf 8 et donc la GTI, la GTE et la GTD, nombreux sont les insignes originaux qui restent présents à bord. Et si le volant sport d’antan s’est toutefois transformé en volant sport multifonction gainé de cuir à commandes tactiles et muni d’une touche « Travel Assist », les trois branches argentées sont maintenues et la centrale est affinée par une surface intérieure rouge sur la GTI, cette zone étant bleue sur la GTE et argent sur la GTD. Le motif à carreaux des sièges sport est lui aussi incontournable. Le nouveau design à carreaux s’appelle « Scalepaper ». Il est assorti de surpiqûres rouges dans la GTI, bleues dans la GTE et gris clair dans la GTD dans les carreaux gris-noirs. Toutes les surpiqûres et toutes les barrettes sont également présentes en rouge, en bleu ou en noir selon le modèle.

Les systèmes de propulsion

La propulsion hybride rechargeable de la Golf GTE comprend essentiellement un moteur essence turbo de 1,4 litre (TSI sous la forme de l’EA211) de 150 ch, du module hybride combiné au moteur électrique (85 kW), d’une boîte DSG à double embrayage à six rapports (DQ400e) et d’une nouvelle batterie au lithium-ion. La propulsion développe une puissance totale maximale de 180 kW (245 ch) et un couple total maximal de 400 Nm. L’autonomie purement électrique a largement augmenté par rapport au prédécesseur. Elle s’élève désormais à 60 km environ. Les ingénieurs de Volkswagen ont obtenu ce surcroît d’autonomie grâce à l’aérodynamique améliorée de la Golf et à une teneur énergétique de la batterie augmentée de 50 %, passant ainsi à 13 kWh. La nouvelle Golf GTE peut rouler à 130 km/h maximum en mode purement électrique. Si la batterie est suffisamment chargée, la Golf GTE démarre systématique en « E-Mode ». Si la capacité énergétique de la batterie passe en dessous d’un certain niveau ou si la vitesse dépasse les 130 km/h, la propulsion passe en mode « hybride ».

La sportive adaptée aux longs trajets est équipée d’un moteur turbo diesel quatre cylindres de 2 litres (TDI) développant une puissance de 200 ch (contre 184ch avant) . Le moteur de la Golf GTD (ligne de produits EA288 evo) séduit par son couple élevé maximal de 400 Nm que le moteur TDI développe même à bas régime. Comme tous moteurs turbo diesel de la nouvelle Golf, la propulsion de la GTD est également couplée à deux catalyseurs de réduction catalytique sélective situés l’un derrière l’autre. Grâce à ce nouveau système SCR Twindosing doté d’une injection d’AdBlue, les émissions d’oxydes d’azote enregistrent une baisse considérable par rapport au prédécesseur. Volkswagen propose de série la Golf GTD munie d’une boîte DSG à double embrayage à sept rapports.