La conception de la CUPRA e-Racer a été revue afin de fabriquer une voiture encore plus puissante et qui n’émet aucune émission.

Combiner la performance et l’électrification avec l’efficacité et la durabilité. Tel était le défi de l’équipe CUPRA lors de la conception et le développement d’un modèle dédié au Pure ETCR, le championnat de voitures de tourisme multimarques et 100% électriques. Désormais prête à conquérir les circuits, la CUPRA e-Racer est le résultat de ce travail.

Une nouvelle e-Racer pour une nouvelle Leon

Comme son prédécesseur, l’e-Racer a été développée à partir de la CUPRA Leon. La dernière génération de la compacte bénéficie d’une conception plus profilée que jamais, ce qui a permis aux ingénieurs de CUPRA Racing de développer une voiture de course plus dynamique et plus puissante, capable d’atteindre 270 km/h. “Le châssis est complètement nouveau car il est basé sur la plate-forme de la nouvelle Leon, plus longue de 50 millimètres, et dont la conception standard est plus efficace. Le plancher et les parties mobiles de la carrosserie sont strictement standards. Les parechocs, les seuils de porte, les passages des roues et le spoiler bénéficient tous d’une conception nouvelle. De plus, des éléments aérodynamiques tels qu’un spoiler avant ont été ajoutés”, explique Xavi Serra, Responsable du Développement Technique de CUPRA Racing.

Plus de puissance, plus d’efficacité

La capacité accrue de la batterie est l’une des nouvelles caractéristiques de l’e-Racer 2020. Elle se compose désormais de 6 270 unités, d’une nouvelle architecture intérieure et d’un meilleur système de refroidissement pour plus d’efficacité durant les temps de charge. “Nous avons réalisé un bond en avant en matière de sécurité car nous avons travaillé à l’amélioration de la résistance aux chocs et aux intrusions de la batterie”, déclare Xavi Serra. Le système électronique a également été repensé avec une reprogrammation complète.

Une évolution avec une précision extrême

De nombreux éléments ont été reconfigurés pour compenser la nouvelle structure de protection de la batterie, mais aussi l’allongement de 50 millimètres de la CUPRA Leon sur laquelle est basée l’e-Racer. “Nous avons optimisé le poids de nombreux composants. A l’intérieur, la carrosserie présente des modifications importantes pour accueillir la batterie et d’autres composants électriques. L’arceau de sécurité a été renforcé pour la course, mais nous avons également travaillé avec de nouveaux composants pour atteindre un meilleur niveau de rigidité et de torsion”, explique Xavi Serra.

100% CUPRA

Le look de la nouvelle e-Racer évolue également avec des jantes qui adoptent la couleur cuivre distinctive et une peinture qui combine le blanc avec un peu plus de bleu petrol. “Nous voulions combiner l’ADN de CUPRA avec une approche simplifiée. Pour ce faire, nous avons conçu des motifs progressifs avec des détails en cuivre qui, en plus du dynamisme, définissent et adoucissent la transition entre les deux parties de la carrosserie en blanc et en bleu”, explique Francesca Sangalli, Responsable Concept & Strategy du département Color&Trim.

Créer l’avenir des courses sans émission

Sous un design innovant se cachent 4 moteurs qui permettent à la voiture de course électrique d’accélérer jusqu’à 100 km/h en seulement 3,2 secondes. Avec cette puissance, qui ne nécessite qu’un seul rapport, la nouvelle e-Racer est prête à s’aligner dans le Pure ETCR, le nouveau championnat de voitures de tourisme 100 % électriques, avec Mattias Ekström et Jordi Gené comme pilotes officiels. “L’e-Racer a été la référence pour créer une compétition internationale multimarque. D’un point de vue technique, nous avons ouvert la voie”, déclare Xavi Serra.


Campagne de sensibilisation

Citoyen avant tout, le site accompagne ses articles avec un rappel des gestes basiques à suivre pour éviter la propagation du Covid-19 (Coronavirus). Et n’oubliez pas de limiter vos déplacements au maximum et de rester chez vous.