Team photo of Volkswagen Motorsport after setting a new e-record of 6:05.336 min at the Nürburgring-Nordschleife

Volkswagen a franchi une nouvelle étape en matière d’électro-mobilité : l’ID.R, propulsée par deux moteurs électriques, a bouclé le Nürburgring-Nordschleife en 6’05″336, le tour le plus rapide jamais effectué par un véhicule électrique.

Romain Dumas (F) a battu de 40″564 le précédent record établi par Peter Dumbreck (GB, NIO EP9) en 2017. Avec une vitesse moyenne de 204,96 km/h, l’ID.R a une fois encore souligné les capacités de performance impressionnantes des motorisations électriques de Volkswagen. La voiture de course zéro émission de 680 ch (500 kW) est le fleuron de course de la future famille ID. 100% électrique de Volkswagen.

« La Nordschleife du Nürburgring est non seulement le circuit de course le plus exigeant au monde, mais aussi le test ultime pour les véhicules de série, a déclaré Herbert Diess, Président du Directoire du Groupe Volkswagen. L’ID.R a relevé ce défi avec brio et a réalisé le tour le plus rapide de tous les temps sans émettre d’émission. Preuve supplémentaire de ses capacités de performance impressionnantes, l’électro-mobilité de Volkswagen peut dorénavant se prévaloir d’être ‘Nürburgring-approved’. Je félicite l’équipe de Volkswagen Motorsport et le pilote Romain Dumas pour ce troisième record de l’ID.R. »

En à peine douze mois, Volkswagen Motorsport a déjà battu trois records de circuit avec l’ID.R. Le 24 juin 2018, Romain Dumas établissait un record absolu de 7’57″148 à l’occasion de la célèbre course de côte de Pikes Peak (USA). À peine trois semaines plus tard, il renouvelait l’exploit avec un nouveau record des véhicules électriques de 43″86 au Goodwood Festival of Speed dans le sud de l’Angleterre. Le récent record sur la légendaire Nordschleife vient s’ajouter à ce palmarès prestigieux.

Pour se préparer au défi du Nürburgring-Nordschleife en cinq mois à peine, Volkswagen Motorsport a complètement revu l’ID.R par rapport aux records de Pikes Peak et de Goodwood. « Pour cette version évoluée de l’ID.R, la configuration aérodynamique a été davantage axée sur la vitesse de pointe que sur la force d’appui maximale, explique François-Xavier Demaison, Directeur Technique. Grâce aux nombreux essais réalisés dans le simulateur et sur le circuit, nous avons pu adapter l’ID.R aux conditions uniques de la Nordschleife, en mettant surtout l’accent sur le réglage du châssis, la gestion de l’énergie et le choix optimal de pneumatiques pour la tentative de record. »