Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) a remporté le Grand Prix de F1 du Japon devant l’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) et le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), dimanche sur le circuit de Suzuka, offrant ainsi à Mercedes un sixième titre mondial consécutif chez les constructeurs.

Un sans-faute qui force le respect: Mercedes s’est adjugé un sixième titre constructeurs en Formule 1 dimanche à l’issue du Grand Prix du Japon et s’est assuré de remporter aussi un sixième titre pilotes d’ici la fin de saison. Avec ce résultat, ils ne sont désormais que deux à rester dans la course au titre et ce à quatre Grand Prix de la fin de saison, et ce sont les deux pilotes Mercedes, à savoir Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

Et si le Britannique, troisième à Suzuka, voit son avance sur son équipier, vainqueur, il peut tout de même être sacré pour la sixième fois – la cinquième avec Mercedes depuis 2014 – dès le prochain GP au Mexique le 27 octobre s’il marque 14 points de plus que Bottas.

A l’issue de la 17e manche sur 21 au calendrier, les Flèches d’argent ont elles 177 longueurs d’avance au Championnat et ne peuvent plus être rejointes par Ferrari, deuxième.

Inédit, ce sixième doublé pilotes et constructeurs permettra à l’écurie allemande de détrôner la Scuderia, sacrée six fois en tant qu’équipe entre 1999 et 2004 mais “seulement” à cinq reprises avec l’Allemand Michael Schumacher sur la même période.