Le constructeur suédois Volvo Cars et son propriétaire, le Chinois Geely, envisagent de fusionner leurs activités afin de créer un « groupe international » sur le marché de l’automobile, ont-ils annoncé le 10 février.

La future entité qui naîtra de cette fusion aura à “bénéficier de la taille, de l’expertise et des ressources nécessaires pour être aux avant-postes dans la transformation en cours de l’industrie automobile”, ont fait valoir les deux groupes dans un communiqué commun, tout en précisant que le nouveau groupe pourrait être coté à la Bourse de Hong Kong et à Stockholm, sachant que Geely l’est déjà à Hong Kong tandis que le constructeur suédois avait reporté son introduction en Bourse, le calendrier prévu n’étant pas “optimal” à cause du contexte commercial mondial tendu, avait expliqué son directeur général.

Volvo Cars et et son propriétaire Geely vont ainsi créer un groupe de travail pour préparer une proposition à leurs conseils d’administration respectifs”, ont précisé Volvo Cars et Geely Holdings. “L’identité de chacune des marques Volvo, Geely, Lynk&Co et Polestar serait préservée”, ont assuré Volvo Cars et Geely.

Racheté à l’américain Ford en 2010 par Geely, Volvo Cars a redressé spectaculairement ses comptes et son image de marque.