Volvo Cars et Geely vont fusionner leurs productions respectives de moteurs thermiques au sein d’une entreprise autonome appelée à devenir un nouvel acteur mondial du développement de motorisations thermiques et hybrides de nouvelle génération.

Cette nouvelle entité devrait permettre à Volvo Cars de recentrer son activité sur ses véhicules premium 100 % électriques. Le constructeur suédois élabore actuellement une gamme de véhicules entièrement électrifiée visant à placer le développement durable au cœur de son activité. D’ici au milieu de la prochaine décennie, Volvo Cars prévoit de faire en sorte que 50 % de ses véhicules vendus dans le monde soient entièrement électriques. L’autre moitié sera hybride rechargeable et approvisionnée par cette nouvelle unité.

Pour Geely, cette nouvelle entité permettra à Geely Auto, Proton, Lotus, LEVC et LYNK & CO de disposer de moteurs thermiques technologiquement sophistiqués et efficients ainsi que de motorisations hybrides. Autonome, l’entreprise pourra aussi fournir des constructeurs tiers, ouvrant d’éventuelles perspectives de croissance.

La nouvelle entreprise incarnera une collaboration industrielle de premier plan entre Volvo Cars et Geely, avec d’importantes synergies opérationnelles, industrielles et financières. Cette structure se veut un employeur de choix pour quelque 3.000 collaborateurs de Volvo Cars et 5 000 employés de Geely impliqués dans les opérations liées aux moteurs thermiques, y compris la recherche et le développement, l’approvisionnement, la fabrication, l’informatique et la finance. Aucune réduction d’effectif n’est prévue.

Les entreprises Volvo Cars et Geely sont toutes deux engagées dans un processus de découpe de leurs activités de production de moteurs thermiques en de nouvelles unités au sein de leurs organisations respectives, première étape vers leur fusion en une nouvelle entreprise autonome.

Volvo Cars est convaincu que l’électrification de l’industrie automobile se fera de manière progressive, ce qui signifie que la forte demande en motorisations hybrides se maintiendra en parallèle des offres 100 % électriques. « Les véhicules hybrides nécessitent les meilleurs moteurs thermiques. Cette nouvelle unité disposera des ressources, de l’échelle et des compétences nécessaires pour développer ces motorisations de manière tout à fait rentable », affirme Håkan Samuelsson, Président et CEO de Volvo Cars.

Les plans détaillés de la nouvelle entité sont en cours d’élaboration et font l’objet de négociations entre partenaires sociaux et auprès des autorités compétentes.