Unique supercar de Volkswagen, la Nardo a été conçue pour être une vitrine du savoir-faire de Volkswagen, avec son moteur W12 et sa transmission intégrale, battant plusieurs records du monde de vitesse.

Au milieu des années 90, le très charismatique patron de Volkswagen, Ferdinand Piëch, entreprend de démontrer aux marques de prestige que Volkswagen est également capable de produire du haut-de-gamme. C’est le début du projet de ce qui allait devenir la berline Phaeton et du coupé W12 que nous allons aborder.

La « super » mécanique du coupé W12 était constituée de deux blocs VR6 assemblés, partageant le même vilebrequin. Très compact, ce bloc destiné à être produit en série a servi à motoriser la supercar W12 Syncro présentée au Salon de Tokyo 1997. À l’époque, son bloc de 5,6 litres développe 420 ch et la voiture, qui doit sa ligne à Ital Design, est équipée d’une transmission intégrale appelée Syncro 4wd. L’année suivante, Volkswagen présente une version roadster de la W12, en propulsion cette fois. En 2001, la W12 est présentée dans une variante ultime : la Nardo. Réalésé à 6 litres, le moteur développe cette fois 600 ch et emmène les 1.200 kg de la bête à une vitesse de pointe de 357 km/h.

Pour démontrer les qualités de la voiture et de son moteur hors normes, Ferdinand Piech décida de faire rouler une Nardo…sur le circuit éponyme ! Cette piste circulaire en banking était le terrain d’essai idéal pour établir un record de vitesse. En 2001, pendant 24 heures, cinq pilotes vont se relayer pour rouler à des vitesses comprises entre 350 et 360 km/h. Si l’expérience est déjà concluante avec une moyenne de 295,24 km/h, ce petit monde va se retrouver au même endroit en février 2002 et va améliorer ce chiffre avec 322,891 km/h de moyenne. En 24 heures, la voiture a parcouru une distance de 7.740,576 km et raflé de nombreux records, dont certains sont toujours répertoriés dans les statistiques de la FIA !

Vu d’aujourd’hui

Prouesse aussi bien technique qu’humaine, les records de vitesse de Nardo ont démontré que le Groupe Volkswagen était capable d’imaginer et de réaliser une voiture autour d’un moteur à l’architecture unique en son genre. Cette audace technique est un véritable fil rouge dans le développement de la marque. On pense aux moteurs à 2, 3, 4, 5, 6, 8, 10 et 12 cylindres, aux nombreux prototypes comme la XL1 Hybride, à la Passat à hydrogène, aux moteurs au CNG et biofuels (Brésil) et plus récemment à la plateforme modulaire électrique MEB et l’arrivée de l’ID.3


Campagne de sensibilisation

Citoyen avant tout, le site accompagne ses articles avec un rappel des gestes basiques à suivre pour éviter la propagation du Covid-19 (Coronavirus). Et n’oubliez pas de limiter vos déplacements au maximum et de rester chez vous.