L’usine Renault Algérie Production d’Oran ne devrait pas fermer ses portes mais aller vers un ralentissement de l’activité sur les deux derniers mois de l’année, avions-nous confirmer auprès de sources concordantes.

La fin de l’année 2019 devait être celle du lancement de la phase CKD avec également le début de l’activité de l’atelier “Peinture” mais c’est surtout à une autre réalité que l’usine Renault Algérie Production doit faire, celle de la réduction de son rythme de travail avec la mise en place de montants alloués pour les importations des collections de kits CKD/SKD des différents acteurs du secteur en Algérie.

En effet, bénéficiant d’un montant de 660 millions USD, l’usine Renault Algérie Production, tout en maintenant un rythme normal les deux prochains mois, se verra dans l’obligation de ralentir la cadence de travail durant les deux derniers mois de l’année afin de maintenir les postes de travail avec éventuellement un petit congé de deux semaines à la fin de l’année 2019, et ce à quelques encablures de la période durant laquelle le gouvernement aura à allouer de nouveaux montants d’importation de collections de kits.