Compte tenu du temps, de l’argent et des ressources nécessaires pour développer la mobilité durable tout en utilisant les technologies à notre disposition, Toyota Motor Corporation a annoncé deux mesures relatives à ses brevets et à ses connaissances techniques avec pour but de promouvoir l’usage et la démocratisation des véhicules électrifiés.

Premièrement, Toyota annonce que près de 24 000 brevets liés à l’électrification des véhicules détenus par la firme seront mis à disposition à titre gratuit, dont des brevets en instance. Deuxièmement, Toyota proposera un soutien technique payant afin d’aider les autres constructeurs à développer et vendre des véhicules électrifiés si ces derniers sont équipés de moteurs, de batteries, d’unités de contrôle de puissance, d’unités de commande électronique et d’autres éléments d’électrification provenant de Toyota. Le but de ces mesures est de contribuer à la démocratisation des véhicules électrifiés et ainsi permettre aux gouvernements, aux constructeurs et à l’ensemble de la société d’atteindre les objectifs nécessaires à la lutte contre le réchauffement climatique.

Ces brevets libres de droits représentent des technologies de pointe que l’on retrouve dans les véhicules électrifiés, en particulier dans les véhicules hybrides Toyota où leur utilisation a permis au Groupe d’améliorer le rendement, réduire l’encombrement et diminuer le coût de ces technologies. Plus précisément, ces brevets concernent des pièces et organes comme les moteurs électriques, les unités de contrôle de puissance et les systèmes de contrôle. Ce sont des technologies centrales pour ce type de véhicules et elles peuvent être utilisées pour développer des véhicules hybrides, hybrides rechargeables ou à pile à combustible (hydrogène).

En tout, Toyota va mettre à disposition environ 23 740 brevets qui représentent 20 ans de développement de technologie d’électrification des véhicules. La mise à disposition de ces brevets démarre dès maintenant et courra jusqu’à fin 2030. Les conventions régulant l’utilisation de ces technologies peuvent être émises en prenant contact avec Toyota et en discutant des modalités et conditions de licences spécifiques.

S’agissant du soutien technique payant que Toyota offrira, cela inclut une explication des systèmes d’électrification des véhicules, des contrôleurs d’implémentation des technologies ainsi qu’un accompagnement spécifique pour les réglages des véhicules qui utilisent ces technologies. L’accompagnement que Toyota fournira pourra, par exemple, aider les autres constructeurs à avoir de très bons résultats en termes de rendement et de silence pour les véhicules qu’ils développent. Ces services seront mis en place après signature de contrats, des détails seront transmis aux parties intéressées.