Avec son premier SUV 100% électrique, Skoda établit une nouvelle nomenclature qui combine le «E» en référence à l’électromobilité avec le «Q» qui caractérise la dernière lettre de la famille de SUV à succès du constructeur tchèque, mais dont la dénomination serait mal perçu dans les pays arabes.

Premier véhicule de série du constructeur tchèque basé sur la plateforme MEB de Volkswagen Group et prochain de la série de plus de dix modèles électrifiés qui seront lancés sous la marque Skoda iV d’ici la fin de l’année 2022, le deuxième véhicule 100% électrique du constructeur après la CITIGOe iV, ce SUV 100% électrique dont la combinaison des lettres suscitées avec un mot d’origine irllandaise adopte une dénomination dont la signification est vulgaire dans les pays arabes, ce qui devrait pousser la marque à lui changer de nom pour ces marchés dans le cas d’une commercialisation, même si ce n’est pas pour demain.

Cette situation, déjà vécu par d’autres marques sur certains marchés de langue espagnole (Mitsubishi et Fiat, entre autres), laisse néanmoins perplexe sachant que les constructeurs, pour ne parler que de l’automobile, font des recherches en long et en large avant l’adoption d’une dénomination, certains, comme BMW, poussant même les recherches sur les gestes pour les commandes gestuelles et qu’ils ne soient pas considérés comme vulgaires dans certains pays.