Chaâbane Abderezak, conseiller technique auprès du la BASTP, a déclaré à l’APS que les constructeurs automobiles installés en Algérie avaient commencé à faire appel à des sous-traitants algériens pour la fourniture d’intrants.

Rencontré en marge du salon SANIST-2019, le conseiller technique de la Bourse algérienne de sous-traitance et de partenariat (BASTP), M. Abderezak, a relevé que de grands constructeurs automobiles installés en Algérie avaient commencé à faire appel à des sous-traitants algériens pour la fourniture d’intrants.

Des négociations sont actuellement en cours entre des constructeurs de véhicules de droits algériens et des PME algériennes pour la fourniture de produits comme les batteries, les pare-brises et les tuyaux d’échappement, expliquant que le processus des négociations passe par plusieurs étapes avant de parvenir à la signature de contrats.

Par ailleurs, M. Abderezak a estimé que les projets lancés par la Direction centrale du matériel relevant du ministère de la Défense nationale (MDN), notamment la fabrication et le montage des véhicules lourds et légers, constituent une “véritable locomotive de la sous-traitance nationale”. Plusieurs sous-traitants nationaux ont réussi, selon lui, à décrocher des marchés avec les sociétés de fabrication des véhicules relevant du MDN.