793 véhicules produits par la Société algérienne d’industrie des véhicules de marque Mercédès Benz (SAFAV-MB) basée à Ain Bouchekif (Tiaret) et relevant du ministère de la Défense nationale (MDN) ont été livrés lundi au profit de plusieurs instances, entreprises publiques et privées, indique l’APS.

Le Directeur général de la Société de commercialisation et de service après-vente de la marque Mercedes-Benz, Hamou Tazrouti a indiqué que la SAFAV-MB d’Ain Bouchekif a livré, dans le cadre de sa stratégie de production et pour satisfaire les demandes de ses clients, 793 véhicules de différents types.

Pas moins de 238 véhicules multifonctions ont été livrés à la Direction centrale du matériel au ministère de la Défense nationale (MDN), 119 ambulances au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, 118 véhicules à la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), 54 à la Direction générale des forêts et 10 véhicules de convoi à Algérie Poste outre des véhicules destinés aux jeunes bénéficiaires de projets au titre de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ), a précisé M. Tazrouti.

Pour sa part, Houari Salah, directeur des moyens à la Direction générale des forêts a indiqué que dans le cadre d’une convention signée avec SAFAV-MB, la DGF a reçu 120 camions citernes destinés à la lutte contre les feux de forêts et a convenu dans le cadre d’un autre marché d’acquérir 80 véhicules similaires, au courant de l’été 2020 pour les colonnes mobiles de 20 wilayas et couvrir à l’avenir 40 wilayas.

La SAFAV-MB a adapté ses produits sur commande des clients dotant les véhicules en équipements de qualité supérieure, a-t-il affirmé.

Le représentant du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Boualem Kaci a, quant à lui, fait part de l’acquisition de 100 ambulances en 2017, soulignant que celles-ci disposent d’équipements conformes  aux normes internationales permettant de fournir aux malades des prestations à la hauteur.

Toutes les wilayas qui accusent un manque devront bénéficier de ces ambulances, notamment les wilayas du Sud, a-t-il assuré.