Le SUV de luxe originel révolutionne le marché depuis le 17 juin 1970, soit depuis cinq décennies, temps de revenir sur les dates clés du Range Rover.

C’est aujourd’hui le 50e anniversaire depuis que le premier Range Rover a été dévoilé, mais l’histoire remonte plus loin encore. Au milieu des années 60, dans la volonté de révolutionner le marché grandissant des 4×4 de loisirs, l’ingénieur en chef pour les nouveaux véhicules de la société Rover, Charles Spencer “Spen” King (qui était le neveu des fondateurs de Land Rover), élabora un plan pour associer le confort et le comportement routier d’une berline Rover aux capacités hors-piste d’une Land Rover.

L’étude d’un premier prototype de break sur un empattement de 100 2,54 mètres) débuta à la fin des années 60, le premier modèle étant dévoilé aux media du monde entier en 1970, sous les applaudissements de la critique. L’addition de ses atouts caractéristiques – confort exceptionnel sur autoroute, capacités de franchissement inégalable et même remorquage avec style et dans le confort – lui assura une popularité immédiate. Le Range Rover original “Classic” fut cité comme une “œuvre exemplaire de design industriel” quand il devint la première voiture à être exposée en 1971 au Louvre, le musée parisien mondialement renommé.

Lire aussi : Range Rover Fifty, édition limitée pour les 50 ans de l’icône Land Rover

La première génération du Range Rover (1970-1996) était à l’origine seulement disponible en version deux-portes. Durant ses 26 ans de carrière, le Classic a continué d’évoluer avec l’introduction en 1981 de la version quatre-portes et en 1982 de la transmission automatique. Le premier Range Rover Diesel est né en 1986.

La seconde génération, connue sous le nom de P38A, est apparue en 1994, instantanément reconnaissable aux traits familiers de sa silhouette, le toit flottant, le capot à clapets, le très pratique hayon en deux parties et la ligne de caisse continue, qui se retrouvent encore aujourd’hui sur la version actuelle. Le modèle dévoilait aussi un habitacle plus luxueux encore sans compromis quant à son comportement routier ou ses capacités hors-piste. Il introduisait aussi une suspension sophistiquée à la garde au sol ajustable ainsi qu’un moteur Diesel 2,5 litres et des versions 3,9 litres et 4,6 litres du V8 essence, prodiguant des performances plus élevées que jamais.

Le Range Rover de troisième génération (2001-2012) a apporté de nombreuses améliorations par rapport à ses prédécesseurs durant ses onze ans de carrière. Les innovations d’ingénierie comprenaient le passage à une structure monocoque très rigide (qui remplaçait le traditionnel châssis en échelle) et des suspensions à roues indépendantes et ressorts pneumatiques interconnectés (à une époque où presque tous les 4×4 étaient dotés d’essieux rigides). L’habitacle était inspiré de celui des yachts de luxe, du mobilier chic et des fauteuils de classe affaires des avions, apportant plus d’espace et de luxe.

La nouvelle génération, quatrième et dernière en date, a fait ses débuts en 2012. C’est le premier SUV à présenter une construction légère tout aluminium, qui pèse jusqu’à  420 kilos de moins que le modèle précédent. Présentant en abondance de nouvelles innovations en matière de tout-terrain, comme les dispositifs automatiques Terrain Response™ 2 et All-Terrain Progress Control, il a évolué pour accueillir les efficaces motorisations Ingenium électrifiées, une version hybride rechargeable et des technologies innovantes d’infodivertissement et de sécurité.

Depuis ces cinq dernières années, le sommet de la gamme est occupé par le Range Rover SV Autobiography, incarnant les versions les plus puissantes et les plus raffinées de l’histoire de Range Rover. Assemblés par le département Special Vehicle Operations (SVO) de Land Rover, ils offrent le choix entre le Range Rover SV Autobiography et le SV Autobiography Dynamic – qui se distinguent par leur puissant V8 et un habitacle à la finition d’une qualité exceptionnelle.

Au cours de ses 50 années, le Range Rover a brillé lors de plusieurs premières mondiales et accompli de nombreux exploits. Il a été, dès son lancement, le premier SUV équipé d’un système quatre roues motrices permanent, puis, en 1989, le premier 4 x 4 au monde à recevoir un freinage antiblocage ABS. Plus tard, en 1992, il fut le premier 4×4 équipé d’un contrôle de motricité électronique (ETC) et d’une suspension pneumatique à gestion électronique automatique – prodiguant au Range Rover d’exceptionnelles sensations qui ont fait sa renommée, sur route aussi bien qu’en dehors. En 2012, la toute dernière génération du Range Rover est la première au monde à bénéficier d’une structure légère tout aluminium qui le rend plus léger, plus rigide et plus efficace. Il a vaincu le “Darién Gap” (Région du Darién) réputé infranchissable, il a été le premier véhicule exposé au Musée du Louvre, et a même remporté le Paris-Dakar, à deux reprises. Aucun autre véhicule que le Range Rover ne réunit ainsi le luxe, le confort et la sophistication technique, avec des capacités de franchissement et des performances sur route de très haut niveau.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.