La production de véhicules a repris aujourd’hui à 6h30 pour la marque Volkswagen Véhicules Particuliers dans son usine de Wolfsburg avec, comme première voiture, une Golf.

Au départ, la production de la Golf sera assurée par une seule équipe, avec une capacité réduite et des durées de cycle rallongées. Quelque 8 000 salariés reprennent ainsi le chemin des halls de production. Pour les modèles Volkswagen Tiguan et Touran ainsi que pour  le SEAT Tarraco, la production débutera mercredi. Le fonctionnement à plusieurs équipes devrait redémarrer la semaine prochaine. Dans le même temps, quelque 2 600 fournisseurs, dont la majorité en Allemagne, ont recommencé à travailler pour la principale usine de Volkswagen. Les mesures destinées à protéger la santé du personnel ont été largement renforcées.
 
« La reprise progressive de la production est un signal important pour le personnel, les Distributeurs, les fournisseurs et l’économie en général. En termes de gestion de crise, il ne s’agit toutefois que de la première étape. Un élan supplémentaire est nécessaire pour stimuler la demande en Allemagne et dans toute l’Europe afin que les volumes de production puissent être progressivement augmentés, explique Ralf Brandstätter, Directeur des Opérations de la marque Volkswagen Véhicules Particuliers.

Quelque 1 400 véhicules devraient être construits au cours de la première semaine de production à l’usine de Wolfsburg. Puis, ce niveau atteindra plus de 6 000 véhicules la semaine suivante avec la reprise du fonctionnement en plusieurs équipes, soit environ 40 % de la production qui prévalait avant le début de la pandémie. Les Distributeurs pourront ainsi recommencer à livrer des véhicules aux clients, sachant qu’environ 70 % des concessions ont déjà rouvert. Après Zwickau, Wolfsburg est la deuxième usine de véhicules de la marque Volkswagen en Allemagne à reprendre la production après sa mise à l’arrêt à la mi-mars. La production a déjà repris lundi dernier à Bratislava en Slovaquie. La reprise progressive se fait sur la base de la disponibilité en pièces liée à l’impact de la pandémie du coronavirus, des exigences gouvernementales en Allemagne et en Europe, de l’évolution des marchés de vente et des modes de fonctionnement qui en résultent pour les usines.

« Les équipes reviennent dans des lieux de travail qui offrent un niveau de sécurité maximal, insiste Andreas Tostmann, Membre du Directoire de la marque Volkswagen en charge de la Production et de la Logistique. Le constructeur et le Comité d’Entreprise ont, pour cela, conclu un plan en 100 points. » Ce plan contient des règles spécifiques en matière de distance et d’hygiène. Il est demandé aux employés de prendre chez eux leur température tous les matins et d’effectuer une liste de contrôle de santé avant de partir au travail, de préférence en tenue de travail. Des modifications de circulation ont été instaurées pour éviter les contacts, et de nombreux marqueurs de distanciation au sol serviront de guide lors des déplacements et pour garder ses distances pendant les réunions. Des masques de protection doivent être portés sur la bouche et le nez dans les zones dans lesquelles la distance minimale de 1,5 mètre ne peut pas être respectée. Des séparations mobiles en plexiglas sont utilisées dans de nombreuses zones. Le matériel n’est généralement plus transféré d’un salarié à l’autre, mais placé dans des conteneurs. Les équipes ont plus de temps pour nettoyer leurs outils. La fréquence de nettoyage des toilettes et des salles de réunion est renforcée et plusieurs centaines de postes de lavage des mains sont en cours d’installation dans toute l’usine. Le constructeur va convertir des salles de conférence en espaces de bureau, les horaires variables sont élargis pour les employés administratifs et, lorsque cela est possible, le télétravail est maintenu. Pour maximiser l’information et la sensibilisation, plus de 8 000 posters sont affichés rien que dans l’usine de Wolfsburg et chaque employé a également reçu un livret contenant des informations détaillées sur les mesures de précaution.  

Volkswagen a partagé ce plan en 100 points avec plus de 40 000 fournisseurs et partenaires logistiques dans le monde. En temps normal, 2 600 fournisseurs de 71 pays (dont une large proportion en Allemagne) livrent quotidiennement environ 21 000 pièces différentes à l’usine de Wolfsburg dans près de 2 000 camions et 100 wagons. Et ce sont environ 180 wagons à deux niveaux et près de 185 remorques porte-voitures qui quittent l’usine chaque jour.


Campagne de sensibilisation

Citoyen avant tout, le site accompagne ses articles avec un rappel des gestes basiques à suivre pour éviter la propagation du Covid-19 (Coronavirus). Et n’oubliez pas de limiter vos déplacements au maximum et de rester chez vous.