Le constructeur automobile haut de gamme offre un premier aperçu virtuel du système de propulsion de la BMW i Hydrogen NEXT.

Bien que BMW Group n’ait aucun doute quant au potentiel à long terme de la pile à combustible, il faudra du temps avant que l’entreprise ne propose à ses clients une voiture de série utilisant la cette technologie. Cela est principalement dû au fait que toutes les conditions préalables et nécessaires ne sont pas encore réunies. “Selon nous, l’hydrogène en tant qu’énergie doit d’abord être produit en quantité suffisante et à un prix compétitif en utilisant de l’électricité verte. L’hydrogène sera ensuite utilisé principalement dans des applications qui ne peuvent pas être directement électrifiées, comme les transports routiers de longue distance”, a déclaré Klaus Fröhlich. L’infrastructure nécessaire, comme un large réseau de stations de ravitaillement en hydrogène à l’échelle européenne, fait également défaut à l’heure actuelle.

Cependant, BMW Group poursuit son travail de développement dans le domaine de la technologie des piles à combustible à hydrogène. L’entreprise met à profit le temps qui lui reste avant que l’infrastructure et l’approvisionnement en hydrogène produit de manière durable soient en place pour réduire considérablement le coût de fabrication du système de propulsion. BMW Group propose déjà sur le marché une vaste gamme de véhicules électriques (utilisant une énergie renouvelable) ou électrifiés, et élargira encore son offre prochainement. Au total, 25 modèles électrifiés sont prévus pour un lancement d’ici 2023, dont au moins 12 modèles 100 % électriques.

Le X5 aura une offre hydrogène en 2022

Premiers détails techniques concernant le groupe motopropulseur de la BMW i Hydrogen NEXT.

“Le système de pile à combustible pour le groupe motopropulseur de la BMW i Hydrogen NEXT génère jusqu’à 125 kW (170 ch) d’énergie électrique à partir d’une réaction chimique entre l’hydrogène et l’oxygène de l’air ambiant”, explique Jürgen Guldner, Vice-Président en charge de la division Technologie des piles à combustible à hydrogène et des Projets de BMW Group. Cela signifie que le véhicule n’émet rien d’autre que de la vapeur d’eau. Le convertisseur électrique situé sous la pile à combustible adapte le niveau de tension à celui du groupe motopropulseur électrique et de la batterie, qui est alimentée par l’énergie de freinage ainsi que par l’énergie de la pile à combustible. Le véhicule est également équipé de deux réservoirs de 700 bars pouvant contenir ensemble six kilogrammes d’hydrogène. “Cela garantit une longue autonomie, quelles que soient les conditions météorologiques”, ajoute Jürgen Guldner. “Et le ravitaillement en carburant ne prend que trois à quatre minutes.” L’unité eDrive de cinquième génération, qui doit faire ses débuts dans la BMW iX3, est également entièrement intégrée dans la BMW i Hydrogen NEXT. La batterie, placée au-dessus du moteur électrique, apporte complément significatif de puissance lors des dépassements ou des accélérations. La puissance totale du système de 275 kW (374 ch) procure le dynamisme typique pour lequel BMW est réputé. Ce groupe motopropulseur électrique à pile à combustible à hydrogène sera expérimenté en petite série, sur la base de l’actuelle génération de BMW X5, que BMW Group prévoit de présenter en 2022. Une offre destinée aux clients utilisant cette technologie sera mise sur le marché au plus tôt dans la seconde moitié de cette décennie par BMW Group, en fonction de la conjoncture et des exigences des différents marchés mondiaux.

La collaboration avec Toyota se poursuit.

Afin d’être parfaitement préparé à répondre aux exigences technologiques relatives aux véhicules à pile à combustible à hydrogène d’ici la deuxième moitié de cette décennie, BMW Group fait équipe avec la Toyota Motor Corporation dans le cadre d’un partenariat fructueux qui remonte à 2013. Les deux constructeurs ont uni leurs forces pour travailler sur des systèmes de pile à combustible et des composants modulaires et évolutifs pour les véhicules à pile à combustible à hydrogène dans le cadre d’un accord de coopération pour le développement de produits. Les piles à combustible issues de la coopération avec Toyota seront déployées dans la BMW i Hydrogen NEXT, tandis que l’assemblage des piles à combustible et le système global sont développés par BMW Group. Outre leur partenariat pour le développement et l’industrialisation de la technologie des piles à combustible pour le grand public, les deux entreprises sont également membres fondateurs du Hydrogen Council. De nombreuses autres entreprises de premier plan dans les secteurs de l’énergie, des transports et de l’industrie ont rejoint l’Hydrogen Council depuis 2017, portant ses rangs à plus de 80 membres.


Campagne de sensibilisation

Citoyen avant tout, le site accompagne ses articles avec un rappel des gestes basiques à suivre pour éviter la propagation du Covid-19 (Coronavirus).