Véritable succès avec plus de 5 millions de clients conquis à travers le monde, le Peugeot I-Cockpit s’impose comme un incontournable de la marque et véritable composante de son ADN.

Si en 2012, c’est la Peugeot 208 Phase 1 qui a été le premier véhicule de série doté du Peugeot i-Cockpit, les concept-cars ont largement participé aux réflexions sur le sujet. Ce sont de réels laboratoires d’idées !

En 2010, le Peugeot SR1 a présenté pour la première fois un Peugeot i-Cockpit. Cette étude de style sera le pivot annonciateur de la nouvelle direction du Style avec la nomination de Gilles Vidal, il inaugurera une nouvelle ère du design Peugeot. A partir de ce moment-là, tous les postes de conduite des concept-cars de la marque seront construits avec un PEUGEOT i-Cockpit. Exalt inspirera fortement la planche de bord de la nouvelle 508. Sur la nouvelle 208, l’architecture du PEUGEOT i-Cockpit est directement inspirée du concept-car Peugeot Fractal. Le combiné 3D provient lui de
Quartz. Comme quoi, aucun concept-car n’est gratuit chez Peugeot !

Principaux composants

Depuis son apparition sur la Peugeot 208 phase 1, le PEUGEOT i-Cockpit n’a jamais cessé d’évoluer au fur et à mesure des créations de la marque tout en conservant ses principaux composants :
– un volant compact pour de meilleures sensations de conduite et une meilleure maniabilité,
– un combiné tête haute : depuis le nouveau Peugeot 3008, à dalle numérique HD avec plusieurs configurations et animations graphiques,
– un grand écran tactile HD à portée de main et de regard,
– une série de touches piano (ou toggle switches) permettant un accès direct et permanent aux principales fonctions de confort.

Le PEUGEOT i-Cockpit emploie une stratification à trois niveaux pour une ergonomie et un confort de conduite sans faille.
– L’oeil : les informations tombent sous le regard, elles sont judicieusement placées dans le champ de vision du conducteur, ce dernier n’ayant pas besoin de quitter la route des yeux.
– Les mains : les matériaux sont agréables au toucher, les jeux d’assemblage maîtrisés, les commandes tactiles ou physiques judicieusement placées. La commande de boîte de vitesses automatique EAT8 Shift and Park by wire est intuitive, ergonomique. Les palettes au volant associées permettent de changer ponctuellement de rapports de façon manuelle sans perdre la fonction automatique.
– Le corps : l’habitacle forme un cockpit enveloppant autour de ses occupants. Les sièges avant procurent un excellent confort doublé d’un parfait maintien.

Pourquoi ça marche ?

Pour concevoir les PEUGEOT i-Cockpit, il faut tenir compte de nombreuses règles d’ergonomie, de visibilité et d’architecture. Cela peut se résumer comme suit : comment faire pour que tous les types de morphologie soient bien installés avec un maximum de visibilité vers l’extérieur ?
Ce sont des données anthropométriques étudiées sur de nombreuses populations qui ont guidé les architectes de la marque. En fait, ce n’est pas la taille du conducteur qui compte. C’est son rapport buste/jambe qui doit être analysé. Par exemple, certaines populations ont plutôt un grand buste au regard de la longueur de jambe. Pour d’autres, c’est tout l’inverse… Si la taille moyenne d’un homme est de 1,76 m, la hauteur de son buste varie de 87 à 98 cm ! Ce qui a une incidence directe sur le positionnement de sa vision. Ces données anthropométriques ont permis notamment de calculer les courses de réglage des sièges ou du volant afin de renforcer le sentiment de cocon et optimiser l’ergonomie à bord quel que soit le gabarit du conducteur

Focus sur le Peugeot i-Cockpit 3D

Comme sur tous les postes de conduite Peugeot, les informations sont placées dans le champ de vision du conducteur. Inauguré par la nouvelle PEUGEOT 208, le PEUGEOT i- Cockpit 3D constitue une réelle innovation, en première mondiale sur le segment. Selon les versions, le combiné d’instrumentation PEUGEOT i-Cockpit 3D projette les informations à la
manière d’un hologramme, comme dans un avion de chasse. Les indications sont dynamiques et animées : elles s’approchent de l’œil en fonction de leur degré d’importance ou d’urgence, avec un gain en réactivité de l’ordre d’une demie seconde. Il améliore en tout point la conduite : efficacité, agrément de lecture. La sécurité est à un niveau jamais atteint.
Au centre de la planche de bord, l’écran tactile atteint une grande diagonale de 10 pouces (selon version). Il se commande aussi bien via des accès directs tactiles placés à côté des Toggle Switches qu’avec la nouvelle commande vocale.


Campagne de sensibilisation

Citoyen avant tout, le site accompagne ses articles avec un rappel des gestes basiques à suivre pour éviter la propagation du Covid-19 (Coronavirus). Et n’oubliez pas de limiter vos déplacements au maximum et de rester chez vous.