Jean Christophe Quemard, Executive Vice President de la Région Afrique et Moyen Orient et membre du Directoire du Groupe PSA, a annoncé que des faisceaux électriques d’un des fournisseurs de l’usine PCPA seront exportés à partir de 2021 vers les usines du Groupe.

En marge de la convention fournisseurs centrée sur thème de la localisation et du développement de l’écosystème automobile du projet PSA, en présence d’une quarantaine de fournisseurs internationaux et d’une dizaine de partenaires locaux du Groupe ainsi que des officiels et des industriels Algériens, le responsable de PSA a déclaré que des faisceaux électriques produits au sein de l’écosystème qui s’installera autour de l’usine seront exportés dès 2021 et ce à hauteur de 10 millions de Dollars, tandis que d’autres composants sont également à l’étude tels que les pièces en plastique, le caoutchouc mais également les coiffes de sièges d’autant plus que la zone industrielle de Sidi Khettab à Relizane abrite un grand complexe textile qui pourrait répondre à ce besoin. Jean Christophe Quémard a également dévoilé que la taux d’intégration se basera sur d’autres produits comme les sièges, les planches de bord, les échappements, étanchéités et autre batteries.

Concernant les différents sous-traitants de 1er rang qui devaient accompagner l’usine Peugeot Citroën Production Algérie, le patron de la région a avoué que certains étaient présents à la conférence du jour tandis que d’autres sont à mobilier à nouveau et que le fait que la machine est désormais sur rail, il est plus facile de les récupérer. Pour rappel, des fuites avaient laissé voir que des géants comme Leoni, partenaire technologique de l’entreprise publique Sitel au passage, Trèves, Faurecia, Plastic Omnium et autre Yamazaki et ce dans le but de développer une filière automobile complète en Algérie.

Et c’est dans cette optique que la convention de fournisseurs a eu lieu, celui de faire visiter les lieux du projet et également permettre aux fournisseurs étrangers présents et aux partenaires algériens de se rencontrer et d’avancer rapidement, d’autant que les responsables de PSA compte clairement auprès de ses fournisseurs pour développer un tissu industriel automobile compétitif et de qualité afin de pérenniser sa présence sur un marché ou il est attendu.