L’Algérie a importé pour 2,30 milliards de dollars de kits (SKD) destinés au montage automobile des véhicules de tourisme et du transport du personnel et de marchandises, durant les neuf premiers mois 2019, a appris l’APS auprès de la direction générale des Douanes.

Affichant 2,53 milliards de dollars à la même période de l’année dernière, enregistrant pour la première fois une baisse de 228,05 millions de dollars (-9%) qui s’explique, essentiellement, par une baisse des importations de kits SKD, destinées au montage des voitures de tourisme, et ce malgré la hausse des kits importés destinés aux véhicules de transport de marchandises.

En effet, les importations des collections SKD des véhicules légers, qui représentent 16,42% de la structure des importations des principaux produits du groupe “biens d’équipements industriels”, ont atteint près de 1,73 milliard de dollars sur les neuf premiers mois de 2019, contre près de 2,12 milliards de dollars, durant la même période de comparaison 2018, soit une baisse de 392,49 millions de dollars, ce qui représente (-18,52%), selon les données de la direction des Etudes et Prospectives des Douanes (DEPD).

De janvier à septembre 2019, les importations de collections SKD destinés aux véhicules utilitaires, qui ont représenté 5,50% du groupe “biens d’équipement industriels”, ils ont totalisé près de 578 millions de dollars contre 413,55 millions de dollars durant la même période de l’année dernière, enregistrant ainsi une hausse de 39,76%, précisent les données provisoires des Douanes.

Les importations des parties et accessoires des véhicules automobiles servant à l’entretien des véhicules d’occasion, elles ont atteint 292,62 millions de dollars, contre les neuf mois 2019 contre 271,38 millions de dollars la même période de l’année d’avant, en hausse de 7,83%.