Mercedes-Benz explique dans une viédo les différents tests hivernaux subit par son SUV EQA 100% dans le froid du nord européen.

Alors que l’été est à nos portes et que les tests dans des conditions de chaleurs vont s’enchaîner avec des prototypes qui perdront sûrement une bonne partie du camouflage, Mercedes-Benz met en avant les essais hivernaux que l’EQA face aux conditions climatiques extrêmes en Suède.

Le grand froid est l’un des pires ennemis des véhicules électriques, les ingénieurs ont testés tous les aspects du véhicule allant de la chaîne cinématique, carrosserie, pièces intérieurs et extérieurs, poste de conduite, la gestion thermique, l’autonomie, comportement routier de l’EQA, les aides à la conduite et même le GPS.

L’EQA, dont la présentation aura lieu en septembre, adopte le langage stylistique de son grand-frère EQC, “la gamme EQ nécessitant un design propre” selon la marque, à l’image des feux fins, de la calandre noir fermée. Des détails de couleur contrastés soulignent discrètement l’appartenance de l’EQC à la nouvelle famille EQ, à savoir des bandes bleues sur fond noir et un lettrage MULTIBEAM également réalisé en bleu.

La puissance totale du système du groupe motopropulseur électrique variera en fonction de la taille de la batterie installée et la plus puissante offrira une puissance de 268 chevaux et un couple maxi de 500Nm, l’EQA affichant un 0 à 100km/h en moins de 5 secondes et une autonomie de 400 kilomètres. Pour rappel, la marque allemande a précédemment déclaré que tous ses futurs modèles électriques disposeront d’une technologie de charge rapide, ce qui permettra d’ajouter 60 miles d’autonomie en seulement 10 minutes.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.