L’usine Tahkout Manufacturing Company qui assemble les modèles Hyundai en Algérie met en place un plan social pour réduire ses effectifs.

La situation de crise de l’usine TMC atteint une nouvelle étape avec l’annonce de la direction de la mise en place d’un “plan social pour réduire ses effectifs en raison de son incapacité financière à assurer la charge des frais du personnel (salaires)” et ce suite aux “difficultés économiques créées par l’inactivité de l’usine durant l’exercice 2019 à ce jour”.

Par conséquent et en vue de la mise en oeuvre de ce plan social, TMC a demandé aux travailleurs de désigner des représentants pour discuter et finaliser la réduction des effectifs conformément à la réglementation en vigueur. « La rencontre prévue pour le Mardi 28 Avril 2020, permettra de fixer la liste du personnel concerné ainsi que le montant de l’indemnité de départ de chaque travailleur conformément aux lois de la relations de travail », précise le communiqué de TMC.

TMC : Le torchon brûle entre la direction et une partie des ouvriers

Dans un premier temps la Société privilégiera le départ du personnel sur la base du volontariat, ce personnel peut d’ores et déjà manifester par écrit son choix par demande manuscrite adressée a l’administration de la société. « Dans le cas ou la fermeture des accès de l’usine persiste, l’inspection du travail de Tiaret peut recevoir la liste nominative des représentants travailleurs désignés pour mener les discutions », conclu le document.


Campagne de sensibilisation

Citoyen avant tout, le site accompagne ses articles avec un rappel des gestes basiques à suivre pour éviter la propagation du Covid-19 (Coronavirus). Et n’oubliez pas de limiter vos déplacements au maximum et de rester chez vous.