Le Groupe PSA compte mener à bien son projet industriel en Algérie à travers l’usine Peugeot Citroën Production Algérie et être acteur du développement de la filière automobile dans le pays.

Au moment ou le nouveau cahier des charges régissant l’industrie automobile en Algérie est toujours en attente de parution, le Groupe PSA confirme, une nouvelle fois, son intention de poursuivre son aventure industrielle en Algérie et être acteur du développement de la filière automobile dans le pays, nous a déclaré une source interne tout en précisant que “nous suivons avec beaucoup d’attention les déclarations sur l’évolution des conditions de production en Algérie et attendons avec impatience le nouveau cahier des charges”.

En effet et devant éventuelle obligation d’atteindre les 30-40% d’intégration dès le départ, l’usine Peugeot Citroën Production Algérie (PCPA) semble bien armé même si son planning le prévoyait au bout de la 5ème année ce qui va pousser le Groupe à accélérer le développement de son écosystème avec l’installation de fournisseurs de proximité qui sera implanté sur un terrain attenant à l’usine de 80 hectares dédiés pour répondre aux besoins de Peugeot Citroën Production Algérie ainsi qu’à d’autres implantations industrielles du Groupe dans le monde.

Les premières commodités ciblées seront les batteries, les faisceaux électriques, les sièges, les échappements et les équipements intérieurs. Pour rappel, plusieurs sous-traitants étaient présents en marge de la pose de la première pierre de l’usine PCPA à l’image de Bosch, Valeo, Magna, Faurecia, Sealynx, Leoni, Sarel, Sitel, Sumitomo Eletric Wiring System, Saint-Gobain ainsi que Tuyauto et COFAT. Il est également utile de rappeler que, dès 2021, des faisceaux électriques fabriqués en Algérie seront exportés vers une usine de la péninsule Ibérique pour équiper un tout nouveau véhicule du Groupe PSA.

Autre point sur lequel le Groupe PSA semble vouloir passer à une vitesse supérieure sera celui d’un passage direct à la seconde phase du projet qui comprend , comme rapporté par nos soins, de nouveaux bâtiments abritant celui du ferrage, deuxième étape importante de la construction d’une voiture après l’emboutissage, et qui mobilise quelques centaines de pièces pour produire la caisse en blanc avec l’utilisation de robots, ainsi que celui de la peinture.

Questionné sur l’arrêt des travaux de l’usine PCPA qui serait une suite à ces changements de réglementation, notre interlocuteur expliquera que “dès le début de la crise du COVID 19, le Groupe PSA s’est mobilisé pour adopter en temps réel les mesures nécessaires à la protection de ses salariés et des partenaires. Dans ce contexte de pandémie et dû au confinement en Algérie, il était devenu compliqué de poursuivre les opérations sur site. Nous sommes aujourd’hui très attentifs à l’évolution de la situation sanitaire et préparons la reprise des activités”.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
– Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
– www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.