Le nouveau ministre de l’Industrie et des Mines, M. Ferhat Ait Ali Braham, a pris samedi ses fonctions à la tête de ce département, en remplacement de Mme. Djamila Tamazirt.

Lors d’une cérémonie de passation de consignes, organisée au siège du ministère à Alger, M. Ait Ali Braham s’est engagé à relancer le secteur à travers l’élaboration d’une “vision industrielle”  basée sur la révision du cadre réglementaire du secteur, a-t-il -dit.

Optimiste quant à la capacité des cadres du ministère à mettre en place de cette “nouvelle vision”, il a souligné qu’ “une nouvelle ère s’ouvre” et que “de nouvelles institutions, dorénavant pérennes, permettraient d’atteindre l’objectif de la relance du secteur.

Le ministre a fait part de sa disposition à collaborer avec l’ensemble des compétences nationales pour relancer l’industrie, secteur moteur pour la création d’empois et l’augmentation du Produit intérieur brut (PIB).

Pour le nouveau ministre, le défi consiste à mettre en place une politique pour permettre aux richesses et potentialités nationales de s’intégrer définitivement dans la chaîne industrielle avec des filières existantes afin de se passer du recours à l’importation des intrants.

Pour sa part, la ministre sortante, Djamila Tamazirt , a rappelé les efforts déjà déployés pour faire avancer les chantiers les plus sensibles, notamment dans l’automobile et les mines, en vue d’impulser une nouvelle dynamique pour ce secteur à fort potentiel pour l’économie nationale.