Le constructeur japonais a abandonné son projet de produire son crossover X-Trail dans son usine anglaise de Sunderland (nord-est), sa principale implantation européenne.

Le Nissan X-Trail sera désormais produit à Kyushu, au Japon. “Nous avons pris cette décision pour des raisons économiques, mais l’incertitude persistante autour des futures relations du Royaume-Uni avec l’UE n’aide pas des entreprises comme la nôtre à planifier l’avenir”, a justifié Gianluca de Ficchy, le président de Nissan Europe.

L’usine de Sunderland – ville ayant voté à 61% pour le Brexit en 2016 – emploie environ 7.000 personnes et sort 500.000 véhicules par an, pour plus de moitié exportés vers l’UE, sans droits de douane, ce qui pourrait changer si le Royaume-Uni rompt avec les 27 sans accord.