Alors que le climat reste un enjeu politique en Allemagne, le Groupe Volkswagen s’est engagé en faveur de l’Accord de Paris sur le climat depuis quelque temps déjà. Le Groupe est sur la voie de la neutralité nette en CO2 d’ici à 2050, conformément à sa déclaration environnementale « goTOzero ».

Pour réduire ses émissions de CO2, le Groupe Volkswagen met l’accent sur l’électrification de son parc de véhicules. Le constructeur a lancé le développement de la Plateforme Modulaire Électrique (MEB) dès 2016. À compter de 2020, la nouvelle voiture électrique ID.3 résultera d’une production neutre en CO2. Volkswagen offre également à ses clients de l’électricité provenant de sources renouvelables pour la recharge des batteries. La production débutera le 4 novembre 2019 à l’usine Volkswagen de Zwickau.

Dans le prolongement de son offensive électrique, le Groupe a prévu de lancer près de 70 modèles électriques d’ici à 2025 et de vendre plus de 3 millions de véhicules électriques chaque année. Pour produire de tels volumes, huit usines de production en Europe, en Chine et aux États-Unis seront converties à la production de véhicules électriques d’ici à 2022.

En outre, en vertu de sa déclaration « goTOzero », le Groupe Volkswagen s’est fixé des objectifs pour la réduction des émissions de CO2 de son parc de véhicules composé de près de 11 millions de véhicules neufs fabriqués chaque année dans les 122 usines du Groupe à travers le monde :

– À compter de 2020, le constructeur a l’intention de réduire les émissions de CO2 de son parc de véhicules neufs en Europe, qui passeront de 123 g de CO2/km en 2018 à 95 g de CO2/km.
– D’ici à 2025, les usines réduiront de 45 % les émissions de CO2 par véhicule construit par rapport à 2010.
– D’ici à 2025, l’empreinte carbone du Groupe sera réduite de 30 % sur le cycle de vie du véhicule par rapport aux valeurs de 2015.
– D’ici à 2030, le Groupe Volkswagen réduira les émissions de CO2 de son parc de véhicules particuliers neufs pour atteindre 74 g de CO2/km.
– Une fois les objectifs atteints, c’est-à-dire d’ici à 2030, le parc de véhicules neufs du Groupe sera composé de 40 % de véhicules électriques.