Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le Groupe Tahkout tient à expliquer que le non versement des salaires du mois de juillet est lié au « blocage des comptes bancaires par la justice».

Le Groupe Tahkout dont le patron Mahieddine Tahkout est incarcéré pour des affaires portant sur l’octroi de privilèges à la société CIMA Motors , explique que “toutes les dispositions avaient été prises par la direction du Groupe pour verser les salaires des employés avant la fin du mois de juillet », tout en affirmant que «le non versement du salaire n’incombe pas à l’administration mais au gel des comptes bancaires du groupe suite à une décision de justice».

Par ailleurs, le communiqué de la direction précise que le Groupe Tahkout ne «souffrait pas de difficultés financières, surtout qu’il ne bénéficie pas de crédits bancaires dans le cadre de l’investissement » et que la situation actuelle ne lui incombait pas.