Le Groupe PSA va produire des masques chirurgicaux sur son site de Mulhouse pour une capacité de 10 millions de masques par mois, pour couvrir les besoins d’équipement des salariés du Groupe et soutenir les organismes qui luttent contre le virus et l’exclusion.

La crise sanitaire a amené le Groupe à déployer un protocole de mesures sanitaires renforcées sur chacun de ses sites pour protéger ses salariés. Ce protocole prévoit notamment la distribution de 2 à 4 masques par jour et par salarié.

Pour soutenir la mise en œuvre de ce protocole, le Groupe a décidé d’être autonome en produisant des masques en France à partir d’août 2020.

Les machines sont fabriquées par un industriel français sur le territoire national. La production s’organisera en deux phases concomitantes avec, à partir d’août 2020, une ligne automatisée sera installée sur le site de Mulhouse et une douzaine de salariés du Groupe sera dédiée à la production des masques, et parallèlement, une seconde ligne automatisée sera mise en exploitation chez le partenaire français qui produira des masques pour le Groupe et continuera cette production pendant un an. Cette seconde ligne sera, à partir d’août 2021 transférée à Mulhouse et les équipes du Groupe assureront, dans ce scenario, la totalité de la production.

A terme, 10 millions de masques pourront être produits mensuellement à Mulhouse, pour la protection des salariés du Groupe et les organismes qui luttent contre le virus et l’exclusion.

Le site de Mulhouse présente toutes les caractéristiques sanitaires nécessaires à la fabrication de ce type de produit et les salariés dédiés à cette production de masques seront formés par le partenaire à partir du mois de juin, précise le Groupe PSA.


Campagne de sensibilisation

Citoyen avant tout, le site accompagne ses articles avec un rappel des gestes basiques à suivre pour éviter la propagation du Covid-19 (Coronavirus). Et n’oubliez pas de limiter vos déplacements au maximum et de rester chez vous.