Les travaux de construction de l’usine Peugeot Citroën Production Algérie avancent à grands pas afin d’être opérationnelle au premier semestre de cette année, annonce le Groupe PSA dans un communiqué.

Suite à l’obtention du permis de construire en janvier 2019, le Groupe PSA confirme son engagement en Algérie et poursuit son projet d’implantation industrielle à Tafraoui avec de nombreux partenaires Algériens (le bureau d’étude et d’architecture oranais ARCHIBEN et le constructeur SFMAI).

Dès mi-2020 (le S.O.P étant prévu en mars), le Groupe PSA prévoit la mise en service d’une unité de montage avec une capacité initiale de 50 000 véhicules par an, qui sera portée à 75 000 véhicules par an à terme. Cet investissement de 40 M€ permettra d’assembler, de bout en bout, plusieurs types de véhicules. D’ici trois ans, cette usine sera complétée par une unité de ferrage et une unité de peinture qui porteront l’investissement total à 120 M€. Cette unité de production “répondra aux meilleurs standards de l’industrie automobile tout en respectant les clauses du cahier de charges et de la règlementation Algérienne en vigueur. Elle permettra aux marques du Groupe PSA de répondre à la demande des clients algériens, en leur proposant des véhicules aux standards internationaux de qualité, de sécurité et de respect de l’environnement”, précise le communiqué du Groupe PSA. « L’histoire commune de l’Algérie et du Groupe PSA au travers de ses marques emblématiques Peugeot et Citroën est bientôt centenaire et jalonnée de succès. Nous souhaitons vivement que cette belle histoire puisse se poursuivre pour le bénéfice du peuple Algérien et de notre Groupe. Nous sommes résolument engagés à proposer des produits répondant aux souhaits de nos fidèles clients, mais également d’être un acteur majeur du développement de la filière automobile dans le pays. » a souligné M. Samir CHERFAN, Directeur de la région Afrique et Moyen-Orient chez Groupe PSA. Il ajoute : « Avec nos partenaires, nous nous engageons dans un projet solide et générateur de valeur ajoutée en Algérie. »

Détails de l’usine Peugeot Citroën Production Algérie

Il est utile de rappeler que l’usine PCPA a été présenté en son temps comme une usine compacte qui, après une première phase SKD avec 800 pièces assemblées, passera à la seconde phase CKD trois ans après le lancement de la production avec, comme rapporté par nos soins, de nouveaux bâtiments abritant celui du ferrage, deuxième étape importante de la construction d’une voiture après l’emboutissage, et qui mobilise quelques centaines de pièces pour produire la caisse en blanc avec l’utilisation de robots, ainsi que celui de la peinture. Une seconde phase qui permettra à l’usine de viser un taux d’intégration allant de 40% à la 5ème année, après un taux de 15% au bout de la 3ème année.

Samir Cherfan (Directeur PSA Région Moyen-Orient – Afrique) : “PCPA bénéficie de l’ensemble des avancées du Groupe PSA

Le site de production de PCPA est implanté dans la commune de Tafraoui, wilaya d’Oran, sur un terrain de 40 hectares, en plus des 80 hectares attenants dédiés à l’implantation des fournisseurs de proximité qui accompagneront le Groupe PSA par la fourniture de pièces pour l’usine de Tafraoui mais également à l’export pour les besoins d’autres usines du groupe.

PCPA : Début d’exportation de faisceaux dès 2021

Pour rappel, plusieurs sous-traitants étaient présents en marge de la pose de la première pierre de l’usine PCPA à l’image de Bosch, Valeo, Magna, Faurecia, Sealynx, Leoni, Sarel, Sitel, Sumitomo Eletric Wiring System, Saint-Gobain ainsi que Tuyauto et COFAT.