Une grande banderole demandant la restitution de la marque sud-coréen à Kia Motors Algérie a été déployée depuis quelques jours au Caroubier par les employés de l’ancien représentant algérien de la marque asiatique.

Accroché sur la façade donnant sur l’autoroute, la banderole dévoile que ce qu’il considère comme un non respect des articles 24, 25 , 34 et 43 de la constitution a engendré 460 licenciements, soit 460 familles sans ressources financières. Pour rappel, le Groupe Achaïbou avait déjà réduit en 2016 son effectif de 1230 travailleurs sur les 1700 qu’il comptait en 2014

Les concepteurs de la banderoles accusent même les oligarques d’avoir dilapidé les richesses du pays au profit de leurs amis, tout en rappelant que l’impartialité de l’administration doit être garantie par la loi.

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis passé dimanche pour la vidange (5 ans après ma voiture est toujours sous garantie, j’ai lu la banderole et discuté avec le personnel, ambiance vraiment triste !! Le licenciment a déja coûté à Monsieur Achaïbou 70 milliards de centimes en licenciment !! Voila une excellente interview du patron de Kia Motors Algérie

    https://www.youtube.com/watch?v=dl3B85TksZ4&feature=share&fbclid=IwAR3TXhgth-DGgtjLKfd0YTDm-2-hSUGvMceaK7_fZJ7UnZDOXrjEKipBiVM