La présentation de l’Aston Martin Valkyrie est de plus en plus proche, le nouveau modèle de Gaydon prenant désormais la route pour des essais dynamiques.

Après avoir profité du déroulement du Grand Prix de Silverstone de F1 pour donner libre cours à sa Valkyrie devant un public enthousiaste, au mois de juillet dernier, l’Aston Martin Valkyrie retrouve la route pour la dernière phase des essais dynamiques, annonce le constructeur de Gaydon dans un communiqué.

Hypercar à moteur central, la Valkyrie est, pour rappel, le fruit d’une collaboration de conception et de développement entre Red Bull Advanced Technologies et Aston Martin et devrait disposer du moteur V12 de 6.5 de retravaillé par Cosworth offrant une puissance de 1.014ch et 740Nm de couple mais associé à un moteur électrique de 162ch et 280Nm de couple, soit une puissance totale de 1.176ch et 900 Nm de couple. Des chiffres qui, en combinaison avec une aérodynamique radicale et un poids de 1000 kilos devrait lui offrir un rendement similaire à une monoplace de F1 tout en gardant sa capacité de rouler en dehors des circuits.

Andy Palmer, président et directeur général d’Aston Martin Lagonda, a déclaré: «C’est une véritable étape dans l’histoire d’Aston Martin, mais aussi pour l’ensemble de notre secteur. La Valkyrie continue de redéfinir ce que vous et moi reconnaissons comme un véhicule hypercar, possédant des performances inégalées dans un ensemble technologiquement supérieur à tout. Bien que la démonstration de Chris d’aujourd’hui n’ait pas été livrée à toute vitesse, il ne fait aucun doute dans mon esprit que nous reviendrons un jour pour dévoiler tout son potentiel sur ce magnifique circuit. ”

Pour la petite histoire, la Valkyrie ne sera produite qu’à 150 unités…toutes déjà écoulées.

Campagne de sensibilisation

Citoyen avant tout, le site accompagne ses articles avec un rappel des gestes basiques à suivre pour éviter la propagation du Covid-19 (Coronavirus).