Dans quelques semaines, les apprentis de l’école professionnelle de Skoda présenteront, avec une version Spider de la Scala, le septième concept-car des apprentis Skoda.

L’histoire d’entreprise de Skoda, plus précisément celle des années 1970, recèle un précurseur du projet phare né en 2013. En effet, en 1975, les apprentis Skoda ont construit à la main quatre exemplaires du Skoda Buggy type 736, démontrant ainsi la grande qualité de la formation offerte à l’école de Mladá Boleslav, fondée en 1927. Depuis plus de 90 ans, Skoda accorde une grande importance à la formation des jeunes et de ses collaborateurs. Depuis 2013, cette formation est proposée sous le toit de l’Académie Skoda.

Alois Kauer, responsable de l’Académie  depuis février 2020, déclare que la marque “tient vraiment à proposer à ses jeunes et à ses collaborateurs des offres de qualifications globales dès le début, mais aussi les possibilités de formation et de formation continue correspondantes. Entre-temps, notre école professionnelle peut s’enorgueillir d’une tradition remontant à plus de 90 ans. Au cours des dernières décennies, nous n’avons cessé d’élargir notre offre en matière de cursus techniques et artisanaux et l’avons complétée par des filières de formation duale pour les ingénieurs et les cadres, proposées à l’Académie Skoda La forte orientation pratique, notamment grâce à l’interaction intensive avec la production, permet de garantir une formation de qualité. Une fois l’an, nos apprentis démontrent avec brio ce standard élevé avec leur projet unique de concept-car, dont le prédécesseur remonte à 1975. Chaque jour, nous nous réjouissons un peu plus de découvrir le septième concept-car des apprentis, une version Spider de la Skoda Scala

Au courant des années 1920, soit au début de son histoire, Skoda cherchait déjà des possibilités et opportunités de préparer ses jeunes de manière optimale à leur future profession. L’école professionnelle Skoda a ainsi vu le jour à Mladá Boleslav en 1927 et a rapidement bénéficié dְ’une excellente réputation. Au cours du temps, le nombre d’apprentis a augmenté, tout comme celui des formations professionnelles proposées dans les domaines techniques et artisanaux. Dans les années 1970, des cours sur quatre ans destinés aux bacheliers sont venus s’y ajouter, suivis des premières filiales en mécanique.

L’Académie Skoda actuelle a été fondée en 2013. Elle réunit sous un toit la formation des jeunes venant de terminer leur scolarité ou en début de carrière et la formation continue des collaborateurs et des spécialistes. Après la signature en 2014 du mémorandum visant à promouvoir la formation professionnelle, les salles de cours de l’école ont été modernisées. Grâce à l’interaction intensive de l’Académie et des services Production et Développement de Skoda Auto, l’Académie  est en mesure de proposer des filières duales et une formation axée sur la pratique. Ce faisant, l’Académie poursuit une tradition remontant à des décennies. Dans les années 1970 et 1980 déjà, de nombreux apprentis ont suivi des stages au sein de l’entreprise et ont visité des constructeurs automobiles dans d’autres pays d’Europe centrale et de l’est, notamment en RDA. De plus, les apprentis de l’école professionnelle de prennent part à des salons, expositions et concours nationaux et internationaux.

Peu après l’ouverture de l’Académie , le projet de concept-car des apprentis a donné naissance à une nouvelle tradition, reposant sur un projet des années 1970. En 1975, des apprentis Skoda ont en effet construit à la main quatre exemplaires du Buggy type 736. L’un de ces prototypes est actuellement exposé au musée Skoda à Mladá Boleslav, après avoir été soigneusement restauré par les apprentis de l’école professionnelle en 2017. Une fois l’an, le projet de concept-car permet à des jeunes triés sur le volet de concevoir la voiture de leurs rêves, puis de la construire. Ils ont ainsi l’opportunité d’appliquer et de perfectionner les connaissances acquises. Ils s’entretiennent avec des experts de tous les domaines de la marque et découvrent toutes les phases d’un véhicule, de la conception au développement, en passant par la production. Le premier concept-car des apprentis a été présenté en 2014. Il s’agissait du Citijet, une version à deux places de la Citigo. Le sixième et dernier concept-car en date remonte à 2019, sous la forme de l’impressionnant pick-up Mountiaq, basé sur un Kodiaq après les Skoda Sunroq, étude d’un Karoq Cabriolet,FUNstar, un prototype de pick-up de loisir et autre Skoda Atero, une Skoda Rapid Coupé

Travail pratique sur le septième concept-car des apprentis lors de la phase finale. Depuis l’automne 2019, 31 apprentis de l’école professionnelle de Skoda, dont cinq femmes, œuvrent au septième concept-car. Pour la première fois, la Scala sert de base et sera transformée en une spectaculaire Spider. Après son arrivée à la tête de l’Académie, Alois Kauer assume pour la première fois la fonction de parrain du projet, dont il explique l’importance pour l’entreprise dans le cadre d’un entretien. Sous la direction de leurs formateurs et avec le soutien des ingénieurs Skoda et de collaborateurs expérimentés provenant des services Développement technique, Design et Production, les apprentis se chargent eux-mêmes de toutes les étapes de travail, des premières ébauches à la réalisation autonome de la pièce unique, en passant par la construction complète. L’arrêt de la production dans toutes les usines Skoda et des cours au sein de l’école professionnelle de en raison de la pandémie du COVID-19 a également eu des répercussions sur le projet du concept-car des apprentis et a chamboulé le calendrier déjà serré. Depuis la mi-avril, les apprentis ont partiellement repris le travail, par le biais de cours théoriques et de vidéoconférences. Depuis le 1er juin, les travaux pratiques sont à nouveau possibles dans le respect de mesures d’hygiène et de sécurité strictes. La construction du véhicule se trouve actuellement dans sa phase finale.  


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
– Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
– www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.