La production de la Skoda a débuté à Mladá Boleslav le 17 octobre 1994, succédant à la Favorit, devenant ainsi le premier modèle du constructeur tchèque développé sous l’ère de Volkswagen Group.

Un nouveau chapitre dans l’histoire de Skoda a débuté à la fin du siècle dernier avec la Skoda Felicia. Le constructeur tchèque avait déjà modernisé la Favorti, la Forman, et le Pick_up avant de rejoindre Volkswagen Group en 1991. L’arrivée de la Felicia a marqué un tournant pour la marque puisque 1187 nouveaux composants ont été développés. Les différentes versions, berline, Combi, Pick-up, VanPlus et Fun disposaient de nouvelles technologies et d’un tout nouveau design avec un intérieur spacieux et un rapport qualité/prix particulièrement compétitif.

La production des pré-séries commence le 5 septembre 1994 avec 50 premiers prototypes à l’usine de Vrchlabí. L’expérience acquise dans la construction de ces véhicules a permis d’optimiser le processus de fabrication de la Felicia à Mladá Boleslav, qui a débuté le lundi 17 octobre. Le premier modèle produit est sorti de la chaîne à 10h20 le même jour. Neuf jours plus tard, le 26 octobre 1994, Skoda a présenté au public trois nouvelles FELICIA en version Berline, peintes aux couleurs du drapeau national tchèque.

Skoda avait bien réfléchi au nom du modèle, d’une part, il fait référence à l’emblématique décapotable de la fin des années 50 et du début des années 60 et de l’autre, il est dérivé du mot latin « chance » – Felicitas. C’est donc tout naturellement que Skodaa fait don d’un des premiers véhicules à la famille Ondráček qui venait d’accueillir des quadruplés presque au même moment que le baptême de la Felicia.

La production et l’assemblage respectaient des normes de qualité strictes

La berline était 40 mm plus longue et 15 mm plus large que la Favorit qu’elle remplaçait. Le coffre quant à lui était 21l plus grand. La carrosserie bénéficiait d’une rigidité en torsion nettement plus élevée et ce, associé à un amortissement plus perfectionné, réduisait considérablement le niveau sonore dans l’habitacle et augmentait le confort de suspension. A cela s’ajoutait un niveau de sécurité supérieur, vérifié par un crash test du TÜV en 1995. La production et l’assemblage du nouveau modèle étaient conformes aux normes de qualité les plus strictes, comme en témoigne la certification ISO 9002. Mladá Boleslav a été la première usine de Skoda Auto à répondre à ces exigences pour la fabrication des moteurs.

Le moteur de base de la Felicia était un moteur essence de quatre cylindres, de 1289 cm3, fournissant une puissance de 54ch ou 68 ch , selon la version. Un moteur 1,6 MPI plus puissant de 75 ch et un diesel de 1,9 litre de 64 ch (47 kW) sont venus complétés la gamme en 1995.

Les variantes de véhicules utilitaires continuent la success story

En 1995, Skoda a étendu la famille à un modèle encore plus spacieux, la Felicia Combi . En août de la même année, les fourgonnettes VanPlus et pick-up ont également quitté la chaîne de production de l’usine de Kvasiny. De plus, environ 4000 véhicules de loisirs ont été introduits sous le nom de Felicia Fun, modèle qui se caractérisait par son intérieur polyvalent à 2+2 places ainsi que par sa carrosserie et de nombreux éléments jaune.

De nombreux équipements modernes ont été introduits dans la gamme des modèles Skoda avec la Felicia, qui disposait outre l’ABS, de jusqu’à quatre airbags, la climatisation, la direction assistée, les sièges avant chauffants et réglables en hauteur, les revêtements de siège en cuir et un ordinateur de bord. Pour commémorer le 100e anniversaire de la création de la société, le constructeur tchèque a également présenté une édition de luxe, la Felicia Laurin & Klement, en 1995. D’autres éditions spéciales, telles que la Felicia Atlanta, ont suivi, à l’occasion des Jeux olympiques d’été de 1996.

Une version rallye de la FELICIA pour le Championnat du Monde des Rallyes

La polyvalence de la Felicia a également été démontrée par ses performances en sport automobile. Entre 1995 et 1997, une version rallye a participé au championnat du monde des rallyes, où elle a décroché la troisième place de sa catégorie pour sa première saison. En 1996, les Suédois Stiq Blomqvist et Benny Melander ont pris la troisième place au classement général du RAC (Rallye de Grande-Bretagne) et se sont classés en tête de la catégorie des Kit Car de 2,0 litres. En 1997, Skoda remporte la deuxième place de sa catégorie avec la Felicia en Championnat du Monde. La nouvelle Octavia Kit Car suivie de l’Octavia WRC (World Rally Car) de 1999 – ont poursuivi le chemin tracé avec succès par la Felicia en rallyes.

Lire aussi : Visite de l’usine Skoda

En février 1998, Skoda a présenté une version profondément restylée. Les nouveautés de la Feliciacomprenaient des phares et une calandre remodelés. Ce nouveau modèle d’entrée de gamme adoptait le nouveau langage stylistique qui caractérisait déjà l’Octavia, précédemment lancée. En juin 2001, la carrière de la Felicia a pris fin après 1 401 489 modèles produits. Le modèle qui lui a succédé, la Fabia, lancée en 1999, a depuis pris le relais avec succès.