Dans le cadre de son offensive électrique, la marque Volkswagen a annoncé l’implantation de son premier site de production en Amérique du Nord, l’usine de Chattanooga dans le Tennessee étant choisie pour produire la nouvelle génération de véhicules électriques basés sur la plateforme modulaire électrique MEB.

Volkswagen va, pour cela, investir environ 700 millions d’euros (800 millions de dollars) dans l’usine qui verra sortir la première voiture de la ligne de production en 2022, le SUV ID. CROZZ. Volkswagen proposera également l’ID. BUZZ, réinterprétation du légendaire combi VW, en Amérique du Nord. Les deux véhicules font partie de la nouvelle famille ID. qui optimisera les possibilités de l’électro-mobilité. Entre autres fonctions, les véhicules offriront une autonomie accrue, un habitacle spacieux, un comportement de conduite dynamique et une meilleure connectivité numérique.

Au cours des prochaines années, huit usines MEB vont voir le jour en Europe, en Amérique du Nord et en Chine, avec des usines en cours de développement à Emden, Hanovre, Dresde, Mlada Boleslav en République tchèque et les usines de d’Anting et de Foshan en Chine, ces deux dernières pour desservir le marché local.

Dans les années à venir, la marque va lancer plus de 20 modèles 100% électriques. Le premier de ces modèles sera l’ID. compacte1, dont la production débutera à l’usine de Zwickau en Allemagne fin 2019. D’ici à 2025, la marque Volkswagen a l’intention de vendre au moins 1 million de véhicules électriques par an dans le monde.

Avec Volkswagen Press