La hausse de la facture d’importation des collections CKD destinées à l’industrie de montage des véhicules de tourisme “ne sera que temporaire”, selon Kheireddine Medjoubi, secrétaire général auprès du ministère de l’Industrie et des Mines.

Dans une déclaration à la radio Chaine 3, le représentant du ministère s’est montré optimiste quant au décollage de l’industrie automobile en Algérie et à la réduction de la facture par l’augmentation du taux d’intégration dans les années à venir, a-t-il déclaré en marge de la signature d’une convention-cadre entre la Sonelgaz et le groupe public mécanique AGM.

Le secrétaire général auprès de l’Industrie et des Mines a également annoncé que « nous somme entrain de suivre le process à très haut niveau et nous nous attendons à voir un taux d’intégration un peu disparate entre les constructeurs mais avons des prémices de bons résultats de la part de certains” ajoutant même que “l’on ne peut pas demander au gouvernement en moins de deux ans d’avoir des résultats probants maintenant. Les pays voisins ont lancé leurs stratégie il y’a 25 ans pour atteindre des taux d’intégration appréciables”.

Enfin, Kheireddine Medjoubi a tenu à rappeler qu’en 2012, la facture d’importation du secteur automobile avait frôlé les 7 milliards de dollars américain.