Volkswagen arrête la production de sa mythique Coccinelle, la toute dernière est sortie de son usine mexicaine de Puebla.

La seconde mort de la mythique Coccinelle a eu lieu ce 10 juillet au sein de l’usine mexicaine du Groupe Volkswagen après un retour ponctué par un peu plus de 1.7 millions de ventes, la première génération ayant été écoulée pour sa part à plus de 21 millions d’exemplaires.

Au son des mariachis jouant un classique mexicain et après avoir roulé quelques mètres sous les applaudissements, la voiture de couleur bleu métallisé a été immortalisée par les objectifs. Elle était entourée par les ouvriers de ce site qui a produit, depuis 1997, plus de 1,7 million de “New beetle” (en anglais on l’appelle “scarabée”). “Gracias Beetle”, pouvait-on lire sur les t-shirts des travailleurs de l’usine, qui ont assemblé cet ultime exemplaire de la “Final Edition” en sept heures. “C’est toujours triste, c’est une partie de nous. C’est (le résultat de) notre travail quotidien pour obtenir le meilleur résultat. Oui, on est fier”, a déclaré Francisco Bueno, un des salariés, présent depuis 25 ans dans cette usine.

Les 65 dernières Coccinelles de l’histoire, numérotées d’1 à 65 pour faire référence aux 65 années de présence de Volkswagen au Mexique, ne seront vendues que sur internet et au prix de 21.000 dollars (environ 18.500 euros).

“La perte de la Coccinelle après trois générations et près de sept décennies (au Mexique), doit provoquer une large palette d’émotions”, a déclaré pendant la cérémonie Steffen Reiche, le PDG de Volkswagen au Mexique.

L’annonce de l’arrêt avait été faite en septembre 2018 par le groupe. Le constructeur, qui se remettait à peine aux Etats-Unis du scandale retentissant des moteurs truqués pour masquer le taux de pollution, disait vouloir se concentrer sur les voitures familiales plus grandes et sur les véhicules électriques.

Ainsi et après presque 70 ans de vie et trois générations différentes, la Coccinelle termine officiellement sa carrière avec la sortie de la dernière unité de la finition “Ultimate Edition“, lancée à l’occasion de sa retraite.