Hyundai Motor Group annonce le développement du premier régulateur de vitesse intelligent au monde basé sur la technologie d’apprentissage automatique.

Le régulateur de vitesse intelligent (SCC) constitue une fonctionnalité essentielle de la conduite autonome et un système avancé d’aide à la conduite clé : il permet en effet de maintenir une distance définie par rapport au véhicule qui précède tout en circulant à la vitesse programmée par le conducteur. La nouvelle technologie SCC-ML combine le régulateur de vitesse intelligent et l’intelligence artificielle dans un seul et même système capable d’apprendre les schémas et les habitudes de conduite du conducteur. Grâce à l’apprentissage automatique, le régulateur de vitesse intelligent agit de manière autonome en adoptant le même schéma de conduite que celui du conducteur.

Avec le précédent régulateur de vitesse intelligent, le conducteur réglait manuellement les schémas de conduite, tels que la distance par rapport au véhicule précédent et l’accélération. Il lui était impossible de régler avec précision les paramètres en fonction de ses préférences sans technologie d’apprentissage automatique. Par exemple, un même conducteur pouvait accélérer différemment dans des environnements à vitesse élevée, à vitesse moyenne et à faible vitesse en fonction des circonstances, mais un réglage détaillé n’était pas possible. Aussi, lorsque le régulateur de vitesse intelligent était activé et que le véhicule ne répondait pas exactement aux souhaits du conducteur, ce dernier sentait la différence, d’où une certaine réticence à utiliser cette technologie car génératrice de stress et d’instabilité. La technologie SCC-ML de Hyundai Motor Group fonctionne, quant à elle, selon le principe suivant : d’abord, des capteurs, tels que la caméra avant et le radar, acquièrent en continu les informations de conduite et les envoient à l’ordinateur central. L’ordinateur extrait ensuite les données pertinentes des informations collectées afin d’identifier les schémas de conduite du conducteur. Une technologie d’intelligence artificielle baptisée algorithme d’apprentissage automatique est appliquée lors de ce processus.

Le schéma de conduite se compose de trois paramètres : distance par rapport aux véhicules qui précèdent, accélération (rapidité avec laquelle le véhicule accélère), et réactivité (rapidité avec laquelle le véhicule réagit aux conditions de conduite). En outre, les conditions de conduite et les vitesses sont également prises en compte. Par exemple, maintien d’une courte distance par rapport au véhicule qui précède en conduite lente en ville, et d’une distance plus longue en conduite sur voie rapide. En tenant compte de ces diverses conditions, la technologie SCC-ML procède à une analyse et peut distinguer plus de 10 000 schémas, aboutissant ainsi à une technologie de régulateur de vitesse intelligent flexible capable de s’adapter à tous les schémas de conduite. Les informations sur les schémas de conduite sont mises à jour régulièrement avec les capteurs, reflétant le tout dernier style de conduite adopté par le conducteur. Par ailleurs, la technologie SCC-ML est spécialement programmée pour éviter l’apprentissage de schémas de conduite non sécuritaires, augmentant ainsi ses performances en termes de fiabilité et de sécurité.

La technologie SCC-ML offre une conduite autonome de niveau 2,5, tout comme le futur système d’aide à la conduite sur autoroute (HDA) avec fonction d’assistance automatique au changement de file.