Le constructeur automobile américain, General Motors, a annoncé lundi la fin de la marque de voitures australienne Holden dans le cadre de la restructuration de ses activités dans le monde.

General Motors Co (GM.N) se retire de plus de marchés en dehors des États-Unis et de la Chine, déclarant dimanche qu’il mettra fin aux opérations de vente, de conception et d’ingénierie en Australie et en Nouvelle-Zélande et retirera la marque Holden d’ici 2021. Comme la Grande-Bretagne, l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont des marchés de conduite à droite. Les ventes de la marque australienne Holden de GM ayant chuté, la société n’a pas pu justifier l’investissement pour continuer à construire des véhicules à conduite à droite, a déclaré le président de GM, Mark Reuss, dans un communiqué publié dimanche.

Toujours dans le cadre de sa restructuration, GM a également déclaré que la Great Wall Motoravait accepté d’acheter l’usine de fabrication de voitures de GM en Thaïlande et une usine de moteurs, une transaction qui devrait être finalisée d’ici la fin de 2020.