L’Université des sciences et de la technologie d’Oran Mohamed Boudiaf (USTO-MB) a annoncé samedi la validation par la tutelle de sa nouvelle offre de formation en “maintenance industrielle et technologie automobile”.

“Il s’agit d’un nouveau parcours débouchant sur une licence professionnelle en Génie industriel qui a été validé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique au profit des nouveaux bacheliers”, a précisé le chargé de communication de l’USTO-MB, Mâamar Boudia.

Cette spécialité sera dispensée à une vingtaine de bacheliers qui formeront la première promotion du nouvel Institut des Sciences et Techniques Appliquées (ISTA) mettant en partenariat l’USTO-MB avec plusieurs entreprises du secteur industriel, a expliqué M. Boudia.

Contacté par l’APS, le responsable l’ISTA, Adil Gaouar, a précisé que sa structure a pour vocation “d’enrichir la formation en adéquation avec les besoins des acteurs de l’industrie nationale, à l’instar des constructeurs automobiles implantés dans la région Ouest du pays”.

Deux autres spécialités sont également prévues dans cet établissement, à savoir “le management des unités de production” et  “la fabrication industrielle”, a signalé M. Gaouar, rappelant que cette initiative qui vise à promouvoir l’insertion professionnelle des futurs diplômés a été précédée d’un travail de terrain pour “mieux cerner les besoins des entreprises”.

S’agissant des parcours de niveau Master, l’USTO-MB s’apprête également à étoffer son offre de formation avec deux nouveaux cursus professionnalisants en génie civil et en mécanique et ce, dans le cadre du programme national Adéquation-formation-emploi-qualification (Afeq).

L’USTO-MB figure parmi les trois universités du pays choisies pour la mise en œuvre du programme “Afeq”, les deux autres établissements étant l’Université des Sciences et de la Technologie “Houari Boumediene” d’Alger (USTHB) et l’Université “Kasdi Merbah” de Ouargla (UKMO).