Faurecia, un des leader technologique de l’industrie automobile devrait faire partie des sous-traitants de l’usine Peugeot Citroën Production Algérie.

La longue attente pour le lancement de l’usine du Groupe PSA en Algérie a laissé planer le doute sur l’engagement des sous-traitants annoncés lors de la présentation du projet au réseau, la convention des fournisseurs de l’usine Peugeot Citroën Production Algérie a levé le voile sur l’intérêt confirmée de certains d’entre-eux à l’image de Faurecia, sous-traitant de Rang 1 et un des leaders technologique de l’industrie automobile, dont les représentants faisaient partie de la quarantaine de fournisseurs présents à Oran.

A ce titre et selon des informations confirmées, Faurecia aura à intervenir dans plusieurs domaines pour les modèles assemblés au sein de PCPA, tout en lorgnant sur l’exportation. On se remémore d’ailleurs la déclaration de son Directeur Général, Patrick Koller, qui à l’occasion de l’inauguration de la seconde usine au Maroc avait expliqué que ce choix, en lieu de la Tunisie ou Faurecia dispose également d’une unité de production, était lié aux ” facilitations à l’export vers les usines européennes, en plus de la production locale, cela nous permet de ne pas avoir à attendre une production suffisante pour justifier les investissements”. La venue de Faurecia dans les bagages de PCPA ne saurait donc obéir à une autre considération que celle d’avoir une usine de taille “critique”, destinée à l’export en priorité pour dire autrement.

Selon nos informations, Faurecia est appelé à fournir des sièges, des systèmes d’intérieurs ainsi des échappements des modèles assemblés au sein de PCPA, sachant que Faurecia est le partenaire de constructeurs automobiles du monde entier à travers des technologies innovantes dans trois domaines : Interiors (systèmes d’intérieur), Seating (sièges automobiles) et Clean mobility (mobilité propre) et qu’en moyenne, un véhicule sur trois est équipé de solutions Faurecia à l’échelle mondiale.