La ministre de l’Industrie et des Mines, Djamila Tamazirt, a affirmé mardi à Blida, que le gouvernement a pris toutes les mesures administratives et juridiques pour éviter la cessation d ‘activité des industries dont les patrons sont incarcérés.

En visite de travail dans la wilaya de Blida, la ministre de l’Industrie et des Mines a également ajouté que cela permettra de sauver les emplois et ce dans un cadre légal tout en précisant qu’une commission d’évaluation a été mise en place pour évaluer la conformité constructeurs automobiles aux dispositifs et au cahier de charges mis par les pouvoirs publics.

Pour rappel, plusieurs patrons de l’industrie automobile sont actuellement mise en détention, laissant planer le doute sur l’avenir de certaines entreprises.

Ce n’est pas la première fois que la ministre se veut rassurante pour l’avenir de la filière, elle qui avait déjà déclaré que la limitation de l’importation des kits (SKD/CKD) destinée au montage automobile était transitoire visant à réajuster la balance des paiements et à apporter des correctifs à même de mieux orienter le dispositif d’incitation dédié à la filière automobile”.