La 6ème génération de l’Opel Corsa commence à sortir des chaînes de production de l’usine espagnole du Groupe PSA à Saragosse : le roi Felipe VI d’Espagne, Carlos Tavares, Président du Directoire du Groupe PSA, et Michael Lohscheller, CEO d’Opel, ont donné coup d’envoi de la production en série du best-seller d’Opel.

Dévoilée au début de l’été avant d’être la star du stand Opel au Salon de Frankfurt, la nouvelle génération de la Corsa entame sa vie industrielle au sein de l’usine espagnole de Saragosse comme c’est le cas depuis 1982 du temps ou la marque allemande était sous la coupe de General Motors.

Le passage d’Opel au sein du Groupe PSA avait laissé plané un doute sur le maintien de la production rapidement dissipé avec l’annonce d’une production exclusive au sein de cette usine espagnole de la Corsa dans ses deux variantes, thermique et électrique. « La Corsa est d’abord l’un des modèles les plus diffusés de l’époque contemporaine, avec des ventes d’environ 14 millions d’unités au cours des 37 dernières années. Mais elle va constituer aussi un grand tournant dans notre offensive d’électrification. Début 2020, nous construirons également la Corsa-e à Saragosse. La Corsa-e sera la première Opel tout électrique « made in Europe ». C’est un signe très clair que nous plaçons l’usine de Saragosse sous le signe de l’avenir avec la nouvelle Corsa – et qu’Opel passe à l’électrique, » a déclaré Michael Lohscheller, CEO d’Opel.

Depuis 1982, l’usine de Saragosse a produit plus de dix millions d’unités du best-seller Corsa sur les treize millions de véhicules produits au sein d’une usine qui voit actuellement sortir de ses chaînes l’Opel Mokka X, l’Opel Crossland X et le Citroën C3 Aircross.