L’usine Soprovi de Meftah (Blida) vient d’entamer le début d’assemblage des camions Renault Trucks, ont annoncés les responsables en marge du Salon Equip Auto.

Située dans la zone industrielle de Meftah sur une superficie de 24.000m², l’usine de montage des camions Renault et Volvo entame son activité industrielle avec le début d’assemblage des camions de la marque française appartenant au groupe suédois. Un début d’activité qui se fait station par station afin d’habituer les employés de l’usine, formée au sein de l’académie sur place et sur diverses usines du groupe, au process d’assemblage sous l’œil des ingénieurs et formateurs de Renault Trucks, sachant que le chiffre de quatre milles référence à assembler avait a été avancé par Olivier De Saint Meleuc, Senior Vice President Renault Trucks International.

Pour rappel, l’usine Soprovi devait entamer son activité en 2017 mais le retard pris dans l’acquisition du quitus de Conseil National d’Investissement (CNI) a décalé le début de l’activité. Une activité qui verrait l’usine assembler un millier d’unités en 2019, majoritairement en gamme “C”, avant de passer, crescendo, à un volume de 5000 unités, dont une partie serait destinée à l’exportation vers les pays limitrophe.

Concernant le taux d’intégration, le président du Conseil d’Administration de la SPA Soprovi Algérie avait annoncé par le passé un taux de 10% dans un premier temps avec l’objectif d’atteindre les 50% dans les années à venir. Sur ce point, il est utile de rappeler que Johan Marchner, , Senior Vice-Président des Achats du groupe Volvo, a révélé lors d’un point de presse “qu’une dizaine de sous-traitants algériens pourraient répondre aux attentes de notre Groupe pour les besoins de l’usine algérienne mais dont les produits devraient dans un second temps trouver place aux seins de nos différentes usines dans le monde, le temps de prendre le bon rythme de production” tout en ajoutant qu’une “vingtaine de fournisseurs du groupe suédois se déclarent intéressés pour répondre aux besoins de l’usine Soprovi”.