Les kits SKD-CKD destinés aux usines d’assemblage ont été débloqués aujourd’hui, avions-nous appris auprès des acteurs concernés.

Les différentes usines d’assemblage pourront reprendre sous peu l’activité, momentanément, suite au déblocage des kits SKD-CKD en souffrance dans les enceintes portuaires depuis plusieurs mois.

La décision d’assainissement a été transmise aux différentes directions des Douanes afin de procéder à la libération des kits en régime préférentiel pour ceux qui détiennent les décisions techniques favorables du ministère de l’Industrie et des Mines, expirées ou en cours de validité, tandis que les autres devront passer par le régime “Droit Commun” en payant les “Droits et Taxes”.

Un déblocage qu’avait annoncé la semaine dernière le ministre de l’Industrie et des Mines, M. Ait Ali Ferhat, précisant que c’est la dernière fois que l’état l’autorise et ce en attendant la mise en place de nouvelles lois régissant le secteur.

Par ailleurs, la note instruit les banques à ne plus domicilier les factures d’importation de collections destinées aux industries de montage (Véhicules de tourisme, véhicules utilitaires, électroménager et téléphonie) non couvertes par une décision dévaluation technique en cours de validité ou pou lesquelles le montant plafonné au titre de l’année 2020 n’ont pas encore été communiqué.