Le véhicule électrique est aujourd’hui une réalité qui transforme tous les domaines de l’industrie et dont la percée provoque des changements dans le processus de développement et de production d’une voiture, à commencer par son design.

Quels éléments disparaissent ? Comment renforcer l’autonomie de la batterie à l’aide du design ? Nous l’avons découvert lors de la conception du nouveau concept-car de CUPRA, le SUV coupé Tavascan 100% électrique.

L’aérodynamique est la clé :

“L’efficacité aérodynamique représente le plus grand défi lors de la conception d’un modèle électrique”, explique Alberto Torrecillas, designer d’extérieurs chez CUPRA. Pour ce faire, des ailes et des appendices émergent naturellement de la carrosserie du concept-car. “Tout est sculpté avec l’intention de donner une âme au véhicule. Rien ne semble avoir été créé par une machine. Ses appendices se distinguent comme s’il s’agissait de muscles sur un corps humain, ils définissent la silhouette du SUV coupé de CUPRA.” De cette façon, il est possible de réduire la résistance à l’air et d’augmenter l’autonomie de la batterie.

Des voitures plus légères :

Les voitures électriques possèdent un nouvel élément essentiel à leur fonctionnement : les batteries. Et les designers doivent leur trouver un espace dédié. Celle de la CUPRA Tavascan prend place dans la partie inférieure du véhicule. En raison du poids des batteries, travailler avec des matériaux légers devient une priorité pour les concepteurs. “L’ensemble du concept-car est fabriqué à partir de fibre de carbone, car c’est le matériau que nous utilisons pour symboliser la “légèreté” du concept-car”, a déclaré Alberto.

Des jantes qui ne se contentent pas d’être esthétiques :

L’augmentation de l’autonomie est directement liée à la réduction du poids. À ce titre les jantes jouent également un rôle crucial. Dans le cas de la CUPRA Tavascan, il s’agit de modèles de 22 pouces avec des éléments en cuivre, et des enjoliveurs recouverts de fibre de carbone pour aider à canaliser l’air et refroidir les freins. “Lors de la conception d’une voiture électrique, le freinage et les économies d’énergie sont extrêmement importants, raison pour laquelle les jantes sont un élément clé”, souligne le designer d’extérieurs de CUPRA.

Des faces avant et arrière révolutionnaires :

S’il y a une chose qui définit l’apparence des nouveaux modèles électriques, c’est bien leur face avant. En effet, celle-ci est dépourvue de calandre telles que celles qui équipent toutes les voitures thermiques. “L’avant est un concept entièrement nouveau. Il est conçu avec de grandes entrées d’air fonctionnelles. Deux d’entre elles sculptent toute la largeur de la face avant pour canaliser l’air, et un rideau d’air le dirige et l’expulse à travers le capot”, explique Alberto. À l’arrière, la voiture perd également l’un des éléments les plus caractéristiques des véhicules thermiques : le pot d’échappement. “Cette caractéristique nous aide à obtenir une symétrie parfaite”, ajoute le designer.

L’habitacle, un défi :

L’intérieur d’un modèle électrique présente également des défis pour les designers. Bien que les batteries prennent beaucoup de place, il est impératif de préserver l’espace et le confort à bord. “Nous avons conçu un intérieur avec quatre sièges sport en fibre de carbone pour maximiser l’espace, et nous avons joué avec la légèreté d’éléments tels que le tableau de bord et les deux consoles centrales”, explique Marc Franch, designer d’intérieurs chez CUPRA.

Les couleurs et les matériaux contribuent également à créer une sensation d’espace. “Nous avons utilisé du cuir napa blanc sur les sièges et sur le dessus du tableau de bord flottant pour lui donner une impression d’espace. L’éclairage d’ambiance, exclusif à ce concept-car, donne l’impression que le tableau de bord flotte dans l’air, contrastant avec le plancher en néoprène noir”, commente Frederik Baumann, designer au sein du département Color&Trim.

De nombreuses différences, mais la même passion : une technologie de pointe, des couleurs et des matériaux exclusifs, des phares bien visibles, un écran central flottant de 13 pouces à double orientation, des sièges avec connectivité individuelle et même une trottinette électrique. Qu’est-ce qui ne change pas dans la conception d’une CUPRA thermique et d’une CUPRA électrique ? “Le désir de générer ce sentiment, cette passion. C’est ce que nous appelons l’effet “wow”, et il doit être le même qu’il s’agisse d’une voiture essence ou d’une voiture électrique. C’est la philosophie qui nous guide dans la conception des véhicules CUPRA”, conclut Alberto. Un design entièrement électrique avec 100% d’ADN CUPRA.