En partenariat avec Microsoft, Bridgestone a développé un système inédit de surveillance de la détérioration des pneus, grâce à la plateforme Microsoft pour Véhicules Connectés (MCVP).

Bridgestone, leader mondial de l’industrie du pneumatique, a collaboré avec Microsoft pour développer le premier système au monde qui permet de détecter et de surveiller en temps réel la détérioration des pneumatiques. Les dommages subis par un pneu pendant son cycle de vie sont en effet responsables d’environ 30 % des accidents dûs à une défaillance technique.

Les problèmes relatifs aux pneus peuvent être classés selon quatre catégories principales : pression inadéquate, fatigue des matériaux, usure irrégulière et détériorations diverses occasionnées par les trottoirs, les nids de poule, objets divers ou corps étrangers sur la chaussée. 

La plupart de ces problèmes peuvent toutefois être réduits de manière significative depuis un certain temps. Les systèmes de surveillance de pression des pneus (TPMS), obligatoires à bord des voitures depuis 2012, aident les automobilistes à éviter les problèmes de sous-pression. Un entretien régulier et le remplacement des pneus en temps voulu permettent également d’éviter une fatigue des matériaux et une usure excessive. 

Reste une exception, qui constitue une sérieuse faille dans la sécurité : les détériorations subies par les pneus, souvent indétectables sans une inspection manuelle attentive, et qui peuvent survenir à tout moment. Des pneus en mauvais état sont source d’accidents, mais cela peut également affecter d’autres éléments mécaniques ou composants du véhicule en provoquant par exemple une détérioration des roues, pouvant créer un danger suppplémentaire pour l’automobiliste.

Cette faille dans la sécurité peut toutefois être résolue grâce au nouveau système de surveillance de la détérioration des pneumatiques conçu par Bridgestone, qui détecte en temps réel tout problème potentiel. Ce système innovant est couplé à la plateforme MCVP de Microsoft, avec des données provenant des capteurs sur les matériels déjà installés. Il utilise des algorithmes pour détecter les événements affectant la surface et la carcasse du pneu. L’automobiliste peut ainsi être immédiatement averti du danger et agir en conséquence pour remédier à la situation. Il n’existe à l’heure actuelle aucun autre système de surveillance équivalent sur le marché, les alternatives proposées nécessitant l’installation de matériels ou composants supplémentaires.

Avancées spectaculaires 

Ce système de surveillance des pneus offre d’autres applications précieuses, dans la mesure où il enregistre non seulement quand la détérioration est survenue, mais aussi où. Il permet donc d’obtenir des informations plus précises sur les infrastructures routières et leur état réel, celles-ci peuvent être utilisées pour alerter les organismes en charge de la maintenance des routes et voiries concernant la présence et la localisation de nids de poule et autres dangers particuliers. Les futurs véhicules autonomes pourraient eux aussi bénéficier de ce système, avec des véhicules qui signaleront aux autres automobilistes dans le voisinage les dangers rencontrés localement, et qui pourront enrichir les données stockées dans le cloud. 

Le nouveau système de surveillance de la détérioration des pneus conçu par Bridgestone est actuellement disponible pour toutes les flottes de véhicules et pour les équipements d’origine qui utilisent la plateforme Microsoft. Le partenariat noué avec Microsoft permet également à Bridgestone de poursuivre le développement de sa solution afin de répondre aux besoins des flottes et des équipements d’oigine, partenaires clés dans le monde. 

Partenariat numérique pour l’avenir de la mobilité 

Le système MCVP de Microsoft est une plateforme connectée au cloud, qui offre différents scénarios numériques à partir desquels des solutions orientées client peuvent être élaborées – systèmes d’info-divertissement, navigation avancée, conduite autonome, télématique et services prédictifs, ainsi que des mises à jour OTA (Over-the-Air). Cette plateforme offre également un niveau global de disponibilité et de scalabilité associé à la plateforme Microsoft Azure.

La plateforme MCVP permettra à Bridgestone de disposer d’une infrastructure numérique pour accélérer ses solutions de mobilité connectée, donnant accès à de multiples capacités – plateforme Microsoft Azure, intelligence artificielle et Internet des objets (IoT). 

La collaboration instituée avec Bridgestone aide Microsoft à élargir son écosystème de partenaires, et permet aux clients de la plateforme MCVP d’intégrer les solutions de ces partenaires à leurs propres offres. 

Laurent Dartoux, CEO et Président de Bridgestone EMIA, explique : « Le numérique représente une part si considérable de ce que fait Bridgestone actuellement, qu’il est impératif de pouvoir travailler avec des partenaires leaders dans leur secteur, capables de soutenir nos besoins aujourd’hui et demain. En faisant équipe avec Microsoft nous avons l’opportunité d’offrir notre système de surveillance de la détérioration des pneus à des millions d’automobilistes, leur assurant une meilleure sécurité et une plus grande tranquillité d’esprit. »

« Microsoft noue des partenariats avec des sociétés spécialisées dans la mobilité afin de les aider à devenir des fournisseurs de services de mobilité intelligents. Avec la Plateforme Microsoft pour Véhicules Connectés, nous aidons les entreprises à accélérer la fourniture d’expériences de mobilité connectée sûre et personnalisée », a expliqué Tara Prakriya, directrice générale en charge des plateformes Azure Mobility et MCVP« En utilisant la plateforme MCVP, Bridgestone a créé un système de surveillance de la détérioration des pneus qui contribue non seulement à la sécurité routière, mais qui prouve également que la collaboration entre des leaders industriels peut ouvrir la voie à de nouvelles opportunités commerciales. » 


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
– Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
– www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.